Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un test de dépistage capable de détecter le virus en 5 minutes

Le gouvernement américain vient d’autoriser le dépistage du Covid-19 à l’aide d’ID Now, un mini-laboratoire mis au point par le fabricant de matériel médical Abbott. Celui-ci a déjà fait ses preuves dans le cadre de précédentes pathologies et suscite bien des espoirs, alors que les pays qui testent largement la population semblent mieux réussir à endiguer la pandémie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un test de dépistage capable de détecter le virus en 5 minutes
Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un test de dépistage capable de détecter le virus en 5 minutes © Abbott

Alors que la France fait face à une situation délicate en raison du manque de tests de dépistage du Covid-19, les Etats-Unis ont autorisé vendredi 27 mars 2020 un nouveau procédé… qui serait à même de livrer de premiers résultats en cinq minutes seulement. Le fabricant américain de matériel médical Abbott a adapté son laboratoire d'analyse moléculaire miniature ID Now pour détecter SARS-CoV-2. Il le présente comme "le moyen de détection le plus rapide à l’heure actuelle". Un outil déjà très adapté par les centres de santé aux Etats-Unis et qui devrait permettre de soulager les hôpitaux et laboratoires car il sera proposé dans davantage de lieux, comme les pharmacies.

UN REPOSITIONNEMENT DE L’APPAREIL

ID Now a déjà fait ses preuves vis-à-vis de divers virus et bactéries, dont les grippes A et B ainsi que le streptocoque. Contrairement aux tests "rapides" vers lesquels un certain nombre de gouvernements se sont tournés du fait de la pénurie de réactif requis pour les essais classiques, l’engin conçu par Abbott exploite une méthode reposant sur l’analyse moléculaire. Dans les faits, ce dernier recherche et isole un brin d’ARN lorsqu’il identifie le virus chez un individu à partir d’un échantillon de salive.

Cela permet de détecter plus rapidement les patients infectés, et donc de les mettre en isolement, que par une prise de sang par exemple. Pour l'analyse sanguine, les médecins se basent en effet sur les anticorps que le patient a sécrété en réponse à la maladie. Un patient contaminé peut donc être "négatif" s'il est testé trop tôt. "La bonne nouvelle, c’est que de très nombreux laboratoires ID Now sont d’ores et déjà déployés partout à travers les Etats-Unis dans les cabinets médicaux et autres officines", a expliqué Abbott, soulignant que les modèles préexistants sont compatibles avec ce nouveau test. Au total, l'entreprise estime que les Etats-Unis pourront conduire cinq millions de tests supplémentaires en avril.

LA NÉCESSITÉ D’UNE LARGE CAMPAGNE DE DÉPISTAGE

Pas plus gros qu’un appareil de cuisine, le laboratoire portatif serait en mesure de confirmer en treize minutes qu’un patient est bien négatif. Alors que les premières études semblent pointer que les pays qui font le mieux face au Covid-19 sont ceux qui testent très largement leur population, tels que l’Allemagne et la Corée du Sud, ID Now pourrait permettre de réduire le temps nécessaire pour se faire tester… mais aussi pour obtenir des résultats fiables. Abbott n’a, cela dit, pas communiqué le taux exact de fiabilité de son produit à date.

Le fabricant allemand Bosch Healthcare Solutions a lui aussi adapté son laboratoire d'analyse moléculaire pour la détection de SARS-CoV-2. L'entreprise parle d'une fiabilité de 95%. Des dépistages d’un autre genre commencent par ailleurs à voir le jour au Royaume-Uni, où des kits de tests individuels sont mis en avant par les autorités de santé. Ces derniers devraient bientôt apparaître en France, dès lors qu’ils auront obtenu l’approbation des pouvoirs publics. Selon les experts médicaux, une large campagne de tests sera notamment nécessaire à la levée du confinement pour s’assurer que la transmission du virus ne reparte pas de plus belle.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.