Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Covid-19 : Les véhicules autonomes de Pony.ai utilisés pour les livraisons de courses sans contact

A défaut de pouvoir transporter des personnes, Pony.ai va transporter des repas et des courses. La start-up lance deux pilotes aux Etats-Unis afin de réaliser des livraisons du dernier kilomètre avec ses véhicules autonomes. Un moyen de poursuivre ses tests tout en adaptant son offre à la demande.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Covid-19 : Les véhicules autonomes de Pony.ai utilisés pour les livraisons de courses sans contact
Covid-19 : Les véhicules autonomes de Pony.ai utilisés pour les livraisons de courses sans contact © Pony.ai

Pony.ai  a annoncé vendredi 17 avril 2020 mettre ses véhicules autonomes au service de la livraison du dernier kilomètre sans contact. La start-up, qui menait notamment un pilote de robot taxi ouvert au public à Irvine en Californie, a arrêté ses essais de véhicules autonomes en raison de l'épidémie de Covid-19.

 

Des livraisons de courses

Pony.ai s'est rapproché de Yamibuy, une plate-forme e-commerce basée à Los Angeles, pour proposer une solution de livraison du dernier kilomètre sans contact à Irvine. Les riverains peuvent commander des biens de premières nécessités et se faire livrer par un véhicule autonome. La jeune pousse ne précise pas en détail le périmètre géographique de l'expérimentation ni si une personne peut choisir ou non de se faire livrer par un véhicule autonome.

 

Pony.ai ajoute seulement que ce pilote est prévu pour durer jusqu'au milieu de l'été. Le projet, qui aide les commerçants à faire face à l'afflux de demandes de livraison, permet ainsi à la start-up de tester un nouveau service puisque c'est la première fois qu'elle déploie ses véhicules autonomes pour réaliser des livraisons de biens.

 

Un second pilote de livraison de repas

La start-up mène aussi un autre projet à Fremont. Chaque semaine, des repas sont préparés puis livrés aux résidents bénéficiaires d'un hébergement d'urgence à l'aide des véhicules autonomes de Pony.ai. La start-up ajoute seulement avoir adapté ses véhicules à la livraison sans contact.

 

Pour Pony.ai mener ces pilotes lui permet aussi de continuer de tester sa technologie de conduite autonome. La start-up a annoncé fin février avoir levé 400 millions de dollars auprès de Toyota. Un apport financier qui vient renforcer leur partenariat visant à intégrer le système de conduite autonome développé par Pony.ai avec les plates-formes et technologies robustes de Toyota.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media