Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Covid-19 : Pour réduire le temps d'exposition au virus, des médecins s'équipent de casques HoloLens 2

Vidéo Des médecins de trois hôpitaux britanniques utilisent des casques HoloLens 2 pour réduire le temps d'exposition aux patients contaminés et la demande en équipements individuels de protection. Ces appareils permettraient de réduire de 83 % le temps passé au chevet des malades et d'économiser jusqu'à 700 matériels de protection par semaine et par service.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Covid-19 : Pour réduire le temps d'exposition au virus, des médecins s'équipent de casques HoloLens 2
Covid-19 : Pour réduire le temps d'exposition au virus, des médecins s'équipent de casques HoloLens 2 © Microsoft

Pour lutter contre le Covid-19, des médecins de l'Imperial College Health NHS Trust utilisent des casques HoloLens 2 de Microsoft, annonce l'entreprise américaine dans un communiqué publié le 19 mai 2020.

Une économie de 700 EPI

L'objectif de ce programme est de réduire le temps d'exposition des praticiens aux patients atteints du Covid-19 et ainsi de réduire la demande en équipements individuels de protection (EPI). L'Imperial College Healthcare NHS Trust, qui comprend l'hôpital Charing Cross, Hammersmith et St Mary's, affirme que l'utilisation du casque a entraîné une diminution de 83 % du temps passé au chevet des malades et d'économiser jusqu'à 700 EPI par service et par semaine.

Pendant les rondes de service, l'appareil porté par le médecin envoie un flux vidéo en direct à un écran d'ordinateur installé une autre pièce. Les professionnels de santé peuvent voir tout ce que le médecin observe. Le casque aussi permet au porteur d'interagir avec des éléments virtuels contrôlables par les gestes et la voix. Ainsi, l'équipe soignante peut lui partager des notes médicales, des scans et des radiographies.

 

 

Conserver l'aspect humain

"En mars, nous avions un hôpital rempli de patients Covid-19. Les médecins, les infirmières et les professionnels paramédicaux dispensant des soins en salle étaient exposés à un risque élevé d'exposition au virus et nombre d'entre eux sont tombés malades. La protection du personnel était un facteur de motivation majeur pour ce programme, tout comme la protection des patients. Si notre personnel est malade, il peut transmettre la maladie et il est incapable de fournir des soins médicaux spécialisés à ceux qui en ont le plus besoin", explique James Kinross, chirurgien et maître de conférences à l'mperial College London.

"Nous examinons maintenant d'autres domaines où nous pouvons utiliser HoloLens, car il améliore les soins de santé sans supprimer l'aspect l'humain; vous avez toujours un médecin à côté de votre lit pour vous soigner", confie le médecin.

Une technologie qui intéresse de plus en plus les médecins

Ce n'est pas la première application du casque HoloLens dans le secteur de la santé. Il a déjà été utilisé par des médecins d'Osakidetza, l'institution en charge du système de santé publique de la communauté autonome du Pays basque espagnol. L'utilisation de la réalité augmentée permettait d'améliorer la planification des biopsies de lésions pulmonaires. En superposant directement les images médicales à l'anatomie du patient, les chirurgiens pouvaient mieux visualiser la trajectoire à suivre et éviter d'avoir à faire plusieurs prélèvements.

D'autres solutions immersives sont également en cours d'exploration, notamment pour la formation des chirurgiens. On peut citer des start-up comme Osso VR, qui travaille avec le Johnson & Johnson Institute, ou FundamentalVR, qui a signé un partenariat avec la prestigieuse Mayo Clinic aux Etats-Unis.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media