Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cozy Cloud lance un cloud personnel pour aider les particuliers à maîtriser leurs données

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Cozy Cloud, la start-up française engagée pour la réappropriation des données personnelles, a lancé le 25 janvier sa nouvelle plateforme. En associant le stockage de données à un assistant personnel numérique, Cozy Cloud révèle un outil de gestion efficace contre la phobie administrative.

Cozy Cloud lance un cloud personnel pour aider les particuliers à maîtriser leurs données
Benjamin André, cofondateur et PDG de Cozy Cloud. © Cozy Cloud

La start-up française Cozy Cloud a présenté le jeudi 25 janvier son nouvel outil, un cloud personnel associé à des applications et des “connecteurs”. Cet espace de stockage conçu pour le grand public rejoint la gamme de services de Cozy Cloud à destination des entreprises. Face aux géants technologiques comme Google ou Microsoft, la jeune pousse veut se démarquer avec une approche éthique de la gestion des données personnelles.

 

Agréger des données fragmentées pour créer de nouveaux services

Le cloud personnel propose déjà quatre applications : Drive pour sauvegarder ses fichiers et les synchroniser avec d’autres appareils, Collect pour récupérer des données chez des sites tiers grâce au système de connecteurs, Photos pour synchroniser automatiquement les images prises sur mobile avec le cloud et enfin Banks qui fonctionne à la manière d’un agrégateur bancaire.

 

En associant le cloud personnel à son compte bancaire ou son fournisseur d’électricité, l’utilisateur peut ainsi retrouver automatiquement sur le cloud ses relevés bancaires ou ses factures. Plus qu’un espace de stockage, Cozy Cloud veut aussi proposer un assistant numérique personnel. Une réponse aux assistants virtuels qui fleurissent chez les GAFAM ?

 

En s'appuyant sur notre phobie de la paperasserie, la démonstration de l’outil est assez séduisante. Dans l’agrégateur bancaire, il suffit de cliquer sur une ligne de débit pour accéder à la facture correspondante. A côté des dépenses de santé, un message indique si elles ont été traitées par l’assurance maladie ou une complémentaire santé. “On rend possible des services qui ne sont pas réalisables quand nos données sont dispersées et fragmentées dans des silos d’intérêt antagonistes”, explique Benjamin André, cofondateur de Cozy Cloud.

 

Un business model essentiellement B to B to C

Fondé en novembre 2012, l’équipe de Cozy Cloud rassemble aujourd’hui 37 personnes. La plateforme est un logiciel libre. Lorsqu’ils ne travaillent pas à élaborer de nouveaux services, les membres de la start-up militent pour la réappropriation des données personnelles. A terme, Benjamin André espère que les clouds personnels, privés et sécurisés seront aussi répandus que les ordinateurs personnels : “Certes les GAFA ont beaucoup de data mais ils n’ont pas tout. L’utilisateur a des banques, des assureurs, des administrations… Qui va simplifier tout ça ? Pour nous, ça ne peut pas être une entreprise qui commencerait à avoir toutes nos données de santé, administratives, fiscales... La seule bonne réponse c’est l’individu.”

 

En juin 2016, Cozy Cloud a levé 4 millions d’euros auprès de la MAIF et d’Innovacom. La nouvelle plateforme devrait permettre à la start-up de diversifier son business model qui repose encore sur le B to B to C. “Les GAFA offrent les infrastructures dont vous avez besoin pour consommer leurs services. On dit aux entreprises de faire pareil et d’offrir des clouds personnels à leurs utilisateurs pour être dans une bonne relation client”, éclaire le cofondateur. Parmi ses clients, la jeune pousse a des hébergeurs, des chief digital officers et des écoles d’ingénieurs. Cozy Cloud a aussi proposé ses services à EDF et Orange.

 

 

Un modèle freeMium pour les particuliers

Pour les particuliers, la solution de Cozy Cloud est accessible sur le Web ou sur mobile (App Store et Google Play). Le service fonctionne sur un modèle freemium. Jusqu'à 5 Go, Cozy heberge gratuitement les données des utilisateurs. Avec un abonnement de 2,99 euros par mois, les utilisateurs peuvent ensuite disposer d’un espace de stockage de 50 Go puis de 1000 Go pour 9,99 euros par mois.

 

Dans les mois à venir, le site proposera une cinquième application, le Cozy Store, permettant à n’importe quel développeur, éditeur ou fournisseur de services de proposer son application sur la plateforme. A l’avenir, le cloud personnel pourrait aussi agréger les contenus stockés sur Evernote, les données d’une voiture ou même les rythmes cardiaques.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale