Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cruise (General Motors) s'appuie sur le cloud de Microsoft pour déployer ses véhicules autonomes

Cruise, filiale de General Motors, se rapproche de Microsoft pour accélérer la commercialisation de ses véhicules autonomes. Cruise va utiliser la plateforme cloud Azure pour déployer une technologie de conduite autonome à grande échelle.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cruise (General Motors) s'appuie sur le cloud de Microsoft pour déployer ses véhicules autonomes
Cruise (General Motors) s'appuie sur le cloud de Microsoft pour déployer ses véhicules autonomes © Cruise

Cruise, filiale de General Motors, a annoncé mardi 19 janvier 2021 avoir conclu un partenariat avec Microsoft. Ce partenariat stratégique à long terme a pour but d'accélérer la commercialisation des véhicules autonomes de Cruise. Microsoft participe aussi à la levée de fonds en capitaux propres de 2 milliards de dollars réalisée par Cruise aux côtés de General Motors, Honda et d'autres investisseurs.

Cruise va utiliser Microsoft Azure
Les entreprises vont mettre en commun leurs compétences dans le logiciel et le matériel, l'ingénierie, le cloud computing, le savoir-faire industriel et leurs écosystèmes de partenaires. Cruise explique vouloir tirer parti d'Azure, la plateforme de cloud et d'edge computing de Microsoft, pour déployer des solutions de véhicules autonomes à grande échelle.

"Microsoft, en tant que référence de la démocratisation d'une technologie fiable, sera pour nous un multiplicateur de force alors que nous commercialisons notre flotte de véhicules autonomes, entièrement électriques et partagés", déclare Dan Ammann, CEO de Cruise, dans un communiqué.


Microsoft se lance après Google et Apple ?
Cruise accélère ses déploiements et ses tests dans l'objectif de commercialiser sa technologie de conduite autonome. Elle a l'autorisation de transporter des passagers dans ses véhicules autonomes en Californie mais doit encore obtenir l'autorisation de monétiser ces courses. Cruise a aussi dévoilé Cruise Origin, un véhicule spécifiquement conçu pour la mobilité partagée. Plus récemment, la pépite a embauché Gil West, un ancien Chief Operating Officer (COO) de Delta Air Lines. Une nomination qui intervient très probablement dans le but de l'aider à déployer et gérer un service commercial de robot taxi.

Avec cet accord, General Motors considère Microsoft comme son fournisseur privilégié de solutions cloud. Microsoft, de son côté, va bénéficier des compétences de Cruise pour améliorer Azure et proposer plus de produits destinés au monde du transport. Ce partenariat permet en effet à la firme de Redmond de mettre un pied dans le secteur du transport autonome. Ses rivaux comme Apple, Google (avec sa filiale Waymo) ou encore Amazon (qui s'est emparé de Zoox) cherchent aussi à se faire un nom dans ce secteur.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media