Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cruise présente Origin, son véhicule autonome pour la mobilité partagée

Cruise dévoile Origin, le véhicule autonome qu'il utilisera pour son service de mobilité partagée. La filiale de General Motors assure que ses différents capteurs et son ordinateur embarqué pourront facilement être remplacés en cas de besoin. Toutefois, aucune date de production ou d'ouverture du service n'a été précisée.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cruise présente Origin, son véhicule autonome pour la mobilité partagée
Cruise présente Origin, son véhicule autonome pour la mobilité partagée © Cruise

Cruise a dévoilé Origin, une navette autonome dédiée à la mobilité partagée, le 21 janvier 2020. La filiale de General Motors (rachetée en 2016) présente ce faisant le véhicule électrique qui sera au cœur de son futur service de véhicule à la demande.

 

Origin circule le jour et la nuit

Débarrassé des accessoires nécessaires pour la conduite (volant, pédale, siège conducteur…), l'habitacle est spacieux et peut être aménagé facilement, sans que la navette ne soit plus grande qu'une voiture classique. Origin est doté de quatre sièges qui se font face et de portes coulissantes, choisies pour améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes. L'ouverture large permet par ailleurs à une personne de monter dans le véhicule pendant qu'une autre descend.

 

 

Le véhicule est équipé de la plate-forme de conduite autonome développée par Cruise et peut circuler de jour comme de nuit, ainsi que dans des conditions climatiques difficiles (pluie ou brouillard), assure Cruise. Le véhicule est aussi modulaire : les capteurs ou l'ordinateur embarqué peuvent facilement être changés, et la partie logicielle rapidement mise à jour. Ainsi, Origin sera capable d'intégrer les dernières innovations dans le domaine du véhicule autonome sans que Cruise n'ait à changer toute sa flotte de véhicules.

 

 

Un logiciel de plus en plus performant

L'entité de General Motors souhaite commercialiser elle-même le service de mobilité. En ce moment, précise Cruise, la troisième génération de véhicule autonome qu'elle a développé circule dans les rues de San Francisco, et un service de véhicule à la demande peut être utilisé par les employés de la société 24h/24 et 7j/7. Sur l'année 2019, les véhicules autonomes de Cruise ont parcouru 1,5 million de kilomètre.

 

Grâce à ces activités, Cruise collecte de nombreuses et précieuses données qui lui permettent notamment de créer des simulations 3D afin d'entraîner ses algorithmes. Les logiciels implémentés dans les véhicules sont donc de plus en plus performants et connaissent de mieux en mieux la façon dont les personnes conduisent dans les rues de San Francisco, ce qui leur permet de mieux réagir à des situations plus ou moins imprévisibles.

 

 

Des économies de 5 000 dollars par an pour un ménage ?

Comme il doit intégrer un service de mobilité partagée, Origin est conçu pour circuler presque en permanence. Et, les pièces pouvant être facilement changées, la durée de vie de la navette est de plus de 1,5 million de kilomètres parcourus, soit six fois plus qu'un véhicule classique, selon Cruise. La mise en service de son application pourra, à terme, permettre à un ménage de San Francisco d'économiser 5 000 dollars par an en utilisant ce service de mobilité plutôt qu'un véhicule personnel, assure l'entreprise.

 

Mais la filiale de GM ne précise pas quand la première unité Origin sera produite ou mise en service, ni quand son service sera ouvert au grand public.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media