Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Crypto-actifs : les influenceurs dans le viseur de l'AMF et de l'ARPP

L'Autorité des marchés financiers et celle de la régulation de la publicité vont travailler de concert pour encadrer la communication des influenceurs sur les réseaux sociaux, promouvant les produits financiers.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Crypto-actifs : les influenceurs dans le viseur de l'AMF et de l'ARPP
Crypto-actifs : les influenceurs dans le viseur de l'AMF et de l'ARPP © Unsplash

Sur YouTube, Instagram ou TikTok, il y a de fortes chances de tomber un jour sur un influenceur qui tente de vous convertir à l'investissement en crypto-actifs. Peut-être un peu moins ces derniers temps, certes… Cependant la tendance est une réalité depuis la crise sanitaire, et a déjà fait l'objet de mises en garde de l'Autorité des marchés financiers (AMF), de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui ont exprimé leur "vigilance" à l'égard des conseils d'influenceurs en matière de placements financiers, et fait part de leur "inquiétude" au sujet de pratiques commerciales trompeuses visant les jeunes sur les réseaux sociaux.
 

Un "certificat de l'influence responsable"

Le 21 juillet, l'AMF et l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) ont fait un pas de plus vers le contrôle de ces pratiques, en annonçant qu'elles allaient renforcer leur collaboration "en faveur d’une publicité claire et responsable dans le domaine des produits financiers", et plus particulièrement des crypto-actifs. L'élaboration d'une recommandation destinée aux membres de l'ARPP sur les communications portant sur les actifs numériques figurera parmi les chantiers prioritaires du programme de travail commun adopté pour 2022 et 2023.

Les deux autorités s'attèleront à la création d'un nouveau "certificat de l'influence responsable" pour le secteur des produits financiers, qui définira des règles claires pour la communication relative aux risques et au caractère sponsorisé des messages. Il s'agira d'un module pédagogique en vidéo. L'objectif est de "former" les influenceurs, qui pourront faire valoir leur sensibilisation au respect des bonnes pratiques auprès des annonceurs. 

L’ARPP a créé en 2021 un "observatoire de l’influence responsable" concernant les pratiques du marketing d’influence, qui ne couvre pas à ce jour le secteur financier. "Les premiers constats ont montré le manque de transparence de la part des influenceurs sur la collaboration commerciale dans plus d’un contenu sur quatre", indique l'Autorité dans un communiqué.