Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cryptomonnaie : le projet Diem, de Meta, revendu à une banque américaine

Vu ailleurs La nuit tombe sur Diem, le projet de stablecoin soutenu par Meta et un consortium d'actionnaires. Silverbank Capital rachète les actifs de l'association du même nom pour 200 millions de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cryptomonnaie : le projet Diem, de Meta, revendu à une banque américaine
Cryptomonnaie : le projet Diem, de Meta, revendu à une banque américaine © Wired Photostream - Flickr - C.C.

C'est Silvergate Capital qui va reprendre les actifs de l'Association Diem, le projet de cryptomonnaie "stable" (adossée au dollar) soutenu par Meta, révèle le Wall Street Journal. Bloomberg avait dévoilé cette semaine que Meta cherchait un repreneur. Sivergate Capital, la holding de Silvergate Bank, une banque californienne qui fournit des solutions au secteur de la fintech et devait gérer l'émission et les réserves du stablecoin Diem, consacrera 200 millions de dollars à l'opération.

Une partie des membres du consortium qui soutenaient le projet s'étaient déjà retirés, comme PayPal, Visa et Stripe. Restaient tout de même d'importants actionnaires, comme Uber, Checkout.com, Andreessen Horowitz, Coinbase et Shopify, qui se rembourseront ce qu'ils pourront sur ces 200 millions de dollars.   

Vaincu par le régulateur
La cession est une victoire pour le régulateur américain, qui voyait la cryptomonnaie de Meta comme une menace pour la stabilité du système financier étant donné la force de frappe du réseau social.  Il lui avait interdit de lancer sa monnaie l'été dernier. Que ce danger soit réel ou supposé, c'est l'un des rares domaines où la régulation a fait plier le géant californien.

Meta n'a cependant sans doute pas dit son dernier mot en matière de cryptomonnaie. Ses ambitions dans le métavers font de la monnaie numérique un élément important de sa croissance future, et l'entreprise devrait donc pivoter vers de nouveaux projets, même s'ils sont moins ambitieux.

Quant à Silvergate, qui fournit déjà des services aux développeurs de cryptomonnaies ainsi que des infrastructures financières permettant aux investisseurs d'échanger leurs dollars, elle devrait facilement trouver quoi faire des restes de l'organisation.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.