Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cryptomonnaie, paiement fractionné, QR code… Comment PayPal compte devenir la "super app occidentale"

Après une année marquée par de bons résultats financiers et particulièrement riche en nouvelles fonctionnalités, PayPal se rêve désormais en "super app du quotidien", inspirée des applications chinoises qui regroupent une multitude de services. Caroline Thelier, directrice Europe du Sud de PayPal, revient sur les ambitions de ce géant du paiement.  
mis à jour le 23 juillet 2021 à 10H01
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cryptomonnaie, paiement fractionné, QR code… Comment PayPal compte devenir la super app occidentale
Cryptomonnaie, paiement fractionné, QR code… Comment PayPal compte devenir la "super app occidentale" © PayPal

La pandémie de Covid-19 a considérablement bousculé les pratiques, en particulier dans la consommation de biens et de services. Une aubaine pour PayPal qui permet à un professionnel ou à un particulier d'envoyer ou de recevoir des paiements en ligne sans avoir besoin de rentrer ses coordonnées bancaires.

Une année record
Ainsi, le revenu total de PayPal pour l'année 2020 a été de 21,45 milliards de dollars, en augmentation de 22% par rapport à 2019. Le nombre de comptes actifs, c'est-à-dire un compte ayant réalisé au moins une transaction sur les 12 derniers mois, a également augmenté de 24% pour atteindre 392 millions. La France compte 13 millions de comptes actifs, contre 10 millions en 2019. 

"Nous avons été très proactif par rapport à cette pandémie", déclare Caroline Thelier, directrice Europe du Sud de PayPal en charge des marchés français, italien, espagnol et portugais. Elle explique que l'année 2020 a été l'année où le plus de nouveautés ont été lancées. La première offre majeure est la mise en place d'une nouvelle option de paiement qui permet aux utilisateurs de régler un achat en 4 fois sans frais à partir de 30 euros.

Concurrencer les fintech sur le paiement fractionné
Disponible aux Etats-Unis, en Angleterre mais également en France où le Pay in 4 connaît "une adoption très forte", le lancement de ce service de paiement fractionné répond en partie à une volonté affirmée de concurrencer les nombreuses fintech positionnées sur ce marché. A ce sujet, Caroline Thelier est en persuadée : PayPal possède une réelle valeur ajoutée par rapport à ces acteurs entrants, comme la facilité d'intégration.

"Du jour au lendemain, nous avons permis de rendre ce service disponible pour tous les consommateurs et marchands de façon quasiment instantanée, déclare-t-elle. Là où pour les nouvelles structures, il va falloir s'intégrer et créer des wallets ou des comptes". La notoriété de PayPal, gage de confiance, est un second atout significatif pour un service proche du crédit à la consommation. 

Le retour du QR code pour payer sans friction
L'année 2020 a été marquée par le retour du fameux QR code. "Pendant la pandémie, les consommateurs voulaient éviter de toucher de la monnaie", relate celle qui était à la tête de PayPal France entre octobre 2017 et octobre 2019. D'où l'idée d'intégrer une fonction de QR code dans l'application PayPal qui permet de payer chez un commerçant ou entre particuliers à condition qu'ils aient également PayPal. Largement déployé aux Etats-Unis, ce service a été intégré aux logiciels de caisse au sein de la chaîne américaine de pharmacie CVS et Nike.


Dans l'Hexagone, un projet pilote a été mis en place en janvier dernier avec deux magasins franciliens de l'enseigne de grande distribution Intermarché, à Châtillon (92) et à Maisons-Alfort (94). Pour l'instant, aucun calendrier précis de déploiement n'a été annoncé. Mais Caroline Thelier promet que PayPal a "l'ambition d'aller plus loin avec Intermarché sur la base des résultats du pilote". Résultats qu'elle n'a pas souhaité communiquer.

A quand le paiement en cryptomonnaie en France ?
Autre nouveauté qui ne concerne cette fois-ci que les Etats-Unis : depuis le 12 novembre 2020, tous les utilisateurs américains de PayPal peuvent payer en cryptomonnaie chez les 26 millions de commerçants du réseau. Dans cette logique, l'entreprise américaine a racheté plusieurs start-up spécialisées dans les crypto, comme l'Israélien Curv qui propose un service basé sur le cloud permettant d'accéder aux portefeuilles numériques sans avoir besoin d'un périphérique matériel. PayPal a également investi dans la jeune pousse TaxBit qui aide les particuliers et les entreprises à faire le calcul et la déclaration de leurs impôts sur les opérations en cryptomonnaie.

Bien qu'aucun lancement ne soit encore officiellement prévu, "les innovations n'ont pas vocation à rester qu'aux Etats-Unis", souffle Caroline Thélier. A noter que l'arrivée éventuelle de cette offre sur le marché français pourrait être confrontée à des obstacles réglementaires.

Devenir un véritable prestataire de services de paiement
PayPal veut également faire évoluer ses offres vis-à-vis des marchands afin de passer d'un simple moyen de paiement à un véritable prestataire de services de paiement (PSP). "Aujourd'hui, nous ne sommes pas simplement un bouton de paiement parmi d’autres mais une plateforme de commerce qui permet aux commerçants d’accepter tous les moyens de paiements", résume Caroline Thelier. Elle ajoute que le recours à PayPal est particulièrement intéressant pour les transactions transfrontalières, qui représentent d'ailleurs près de 30% des transactions totales de la société de Dan Schulman. "Comme PayPal est un portefeuille virtuel, les marchands n'ont pas besoin de rentrer tous les modes de paiement spécifiques des pays où ils souhaitent vendre", détaille-t-elle. 

Aujourd'hui, PayPal représente 15% des parts de marché des transactions e-commerce "au global", indique la directrice Europe du Sud. Mais le géant veut aller encore plus loin et devenir "la super app occidentale du quotidien", inspirée des applications chinoises qui proposent un panel de services très variés. Les objectifs : fidéliser les clients actuels et en séduire des nouveaux. "D'ici 2025, nous visons 750 millions de comptes actifs", indique Caroline Thelier.

La question est désormais la suivante : "que peut-on mettre dans cette application pour devenir incontournable et donc un service du quotidien ?". Caroline Thelier explique que PayPal se concentre sur "les offres commerçants". C'est dans cette logique qu'il a mis la main en novembre 2019 sur la plateforme Honey pour 4 milliards de dollars. Cette société a développé une extension de navigateur web qui permet de trouver facilement le coupon de réduction le plus avantageux.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.