Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cubyn lève 35 millions d’euros pour son nouvel entrepôt français et son expansion européenne

Levée de fonds La start-up française Cubyn boucle une levée de fonds de 35 millions d’euros. Ce tour de table vise à soutenir l’ouverture de son nouvel entrepôt de 25 000 m² en région parisienne, le recrutement de 80 personnes et son expansion dans toute l’Europe.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cubyn lève 35 millions d’euros pour son nouvel entrepôt français et son expansion européenne
Adrien Fernandez-Baca et Mathieu Lemaire, cofondateurs de Cubyn. © Cubyn

La startup Cubyn, start-up spécialiste de la logistique à la demande, lève 35 millions d’euros selon un communiqué daté du 18 mars. Ce tour de table a été mené auprès d’Eurazeo et Bpifrance Large Venture, avec des participations de First Bridge venture, de Fuse Venture Partners, et la contribution de DN Capital, de 360 Capital, du fonds Smart Cities de Bpifrance et de BNPP, investisseurs historiques de la société.

Cubyn utilisera les fonds pour recruter plus de 80 collaborateurs d’ici fin 2021 et déployer ses services à l’international, à commencer par l’Espagne et le Portugal dès avril 2021, suivis de l’Italie, du Royaume Uni et de l’Allemagne. L’entreprise annonce également ouvrira "dans les prochains mois" un entrepôt automatisé de 25 000 m² en région parisienne en vue d’accroître ses capacités et continuer à réduire ses coûts et délais de livraison.

Des coûts logistiques en baisse de 30%
Créée en 2014 par Adrien Fernandez-Baca et Mathieu Lemaire, Cubyn a mis au point une plateforme de logistique à la demande. Elle propose un service de logistique dédié aux e-commerçants, notamment Cubyn Fulfillment, qui leur permet depuis 2019 de stocker leurs marchandises.

La société a également mis au point une technologie propriétaire d’optimisation de la logistique des commerçants, allant d’applications SaaS à l'optimisation avancée grâce à ses algorithmes et au développement de robotique d'entrepôt. Elle permet par exemple d’intégrer et synchroniser les stocks. Quant à la solution CarrierPredict développée en interne, elle permet de déterminer le transporteur le plus adapté pour chaque envoi sur la base de données d'expédition de millions de colis.

Selon la start-up, les marchands peuvent réduire leurs coûts logistiques de 30%. "L’e-commerce a besoin d'un réseau logistique neutre, ultra compétitif en prix et en qualité, analyse Adrien Fernandez-Baca, cofondateur et CEO. Aujourd'hui, la e-logistique représente 15% des revenus du e-commerce. De manière contradictoire, à date, il n'existe toujours pas de solution logistique efficace et scalable autre que les solutions offertes par des marketplaces silotées".

Backmarket et Rakuten parmi les clients
Avec la pandémie, l’e-commerce a crû de manière exponentielle, Cubyn a visiblement été convaincante. En 2020, le revenu a été multiplié par 8 pour atteindre 250 millions d’euros de GMV (Gross Merchandise Value). Elle a notamment séduit Backmarket, Rakuten, Mirakl, Fnac, Fittrack ou encore Chef Club. L’entreprise prévoit de doubler ses effectifs en 2021.

Depuis sa création, Cubyn a traité plus de 5 millions de commandes depuis son entrepôt à Paris. Elle atteint avec cette troisième levée un financement total de 55 millions d’euros. Aux Etats-Unis, les deux leaders du secteur, Shipmonk et Shipbob, ont levé respectivement 290 millions de dollars et 68 millions de dollars.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.