Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

CybelAngel traque les pirates

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

CybelAngel traque les pirates
CybelAngel traque les pirates

CybelAngel croit à la cyberdéfense d’un nouveau genre. Pour la start-up créée en février 2013, l’édification de forteresses informatiques avec firewall et antivirus ne permet plus une protection efficace contre les pirates. "Tout simplement car les données vitales des entreprises ne sont plus uniquement chez elles, mais chez leurs partenaires, leurs clients ou dans le cloud", explique Erwan Keraudy, son jeune PDG. La société propose, à la place, d’écouter le "dark web" afin de détecter les signaux d’une attaque en préparation ou d’une fuite de données de son client.

L’opportunité

Le marché français des logiciels et des services de sécurité informatique est estimé à 1,3 milliard d’euros en 2013. Il devrait croître de 8% par an ces prochaines années (source PAC).

Pour cela, ses moteurs d’analyse de contenu scannent à grande échelle les sites "underground" ou toxiques : les forums où les hackers ont leurs habitudes, les réseaux sociaux plus ou moins masqués exploités par les organisations criminelles et mafieuses cherchant à monnayer leurs e-butins… "Il n’y a aucune intrusion de notre part. Il s’agit de sites spécialisés peu connus mais ouverts et où l’information est accessible à condition de savoir la trouver", précise Erwan Keraudy. Pour développer l’outil de recherche ad hoc, il a fait appel à ses connaissances en analyse des données financières à haute fréquence, acquises quand il était à la tête d’une équipe de traders, et en s’appuyant sur l’expertise en intelligence artificielle et en datamining des cinq autres fondateurs et salariés. CybelAngel vend sous forme d’abonnement ses services de cybersécurité aux entreprises. Elle vise cette année un doublement de son chiffre d’affaires à 1 million d’euros. CybelAngel a reçu le trophée de la PME innovante au forum international de la cybercriminalité de Lille, en janvier. Elle a conclu un partenariat avec Airbus Defence and Space pour interfacer leurs produits de cybersécurité.

Hassan Meddah

L’innovation

Pour scanner le "dark web", les moteurs d’analyse de contenu de CybelAngel, qui reposent sur la reconnaissance de mots clés, fonctionnent selon le principe de l’entonnoir. Au début, ils ratissent large, en traitant un million de documents par semaine, puis ils réduisent leur champ de recherche grâce aux technologies de datamining.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale