Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cybeletech simule le cycle végétal

La start-up Cybeltech s'est spécialisée dans la simulation et le calcul haute-performance pour la croissance des végétaux.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cybeletech simule le cycle végétal
Cybeletech simule le cycle végétal © D.R.

Calcul haute performance et croissance des tomates : le rapprochement est inattendu, mais Cybeletech l’a fait. La start-up, installée sur le campus Teratec, pôle européen de compétence en simulation et calcul haute performance, à Bruyères-le-Châtel (Essonne), a décidé que la croissance des végétaux était un riche champ d’applications pour la simulation numérique.

 

L’entreprise est née de la rencontre de deux chercheurs spécialisés sur le sujet – Christian Saguez et Paul-Henry Cournède, son élève – et de Marie-Joseph Lambert, qui a travaillé au service marketing de plusieurs groupes agro-industriels. Les deux premiers ont développé des outils mathématiques pour modéliser la croissance des plantes. Le dernier avait identifié le besoin criant de modélisation pour l’agriculture. Réunis dans Cybeletech, ils ont des ambitions très larges : mettre la simulation au service de tous les acteurs du cycle végétal, semenciers, producteurs et transformateurs. "Aujourd’hui, la sélection variétale reste empirique et passe par des années d’essais sur des parcelles. La simulation numérique permettra d’en réduire les coûts et les délais", explique Marie-Joseph Lambert, le directeur de Cybeletech.

 

un logiciel dans deux ans 

 

L’entreprise met son savoir-faire en mathématique et en modélisation au service d’études de faisabilité pour des industriels. Elle se trouve au cœur du projet collaboratif régional Smart Agriculture System, dans le Loiret, qui vise à prédire le rendement de parcelles agricoles en intégrant diverses données (images satellites, météo, sols…).

 

Cybeletech embauche au plus haut niveau (deux polytechniciens, trois docteurs en physique) pour développer son équipe de matheux et de spécialistes du calcul intensif. Son effectif devrait atteindre dix personnes à la fin de l’année. Objectif : commercialiser un logiciel de gestion optimale de parcelles dans les deux ans.

L’innovation

Un ensemble de techniques de traitement des données (data mining, machine learning), de simulation et d’optimisation adaptées à la croissance des végétaux, et plus généralement au cycle de vie des produits agricoles (semences, cultures, transformations).

 

L’opportunité

Appliquer la simulation numérique et le calcul haute performance à l’agriculture et à l’industrie agricole. Les besoins de prévision et d’optimisation sont croissants, notamment dans la perspective de changements climatiques.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale