Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cyberespionnage : Orange coopère étroitement avec les services secrets français

Le Monde du 21 mars révèle que la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), le service de renseignement français, travaillerait en "étroite collaboration" avec l'opérateur télécoms Orange et qu'elle dispose "à l'insu de tout contrôle, d'un accès libre et total à ses réseaux et aux flux de données" clients.
mis à jour le 21 mars 2014 à 09H07
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cyberespionnage : Orange coopère étroitement avec les services secrets français
Cyberespionnage : Orange coopère étroitement avec les services secrets français © D.R. - Orange

C'est une information révélée par Le Monde le 20 mars au soir : l'opérateur télécoms Orange coopère de manière étroite avec les services secrets français, la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) en tête.

"Selon un document interne des services secrets techniques britanniques (GCHQ), l'équivalent de l'Agence nationale de sécurité (NSA) américaine, la DGSE entretient une coopération étroite avec un opérateur de télécommunication français", écrit le journal.

Et d'annoncer : "L'ancienneté de leurs liens, la description des savoir-faire spécifiques de l'entreprise ainsi que l'enquête du Monde permettent de conclure qu'il s'agit bien de France Télécom-Orange".

La DGSE "ne se contente pas des autorisations accordées par le législateur pour accéder aux données des clients de France Télécom-Orange. Elle dispose surtout, à l'insu de tout contrôle, d'un accès libre et total à ses réseaux et aux flux de données qui y transitent", martèle Le Monde.

"Cette collecte libre de tout contrôle, par le biais de l'opérateur français, portant sur des données massives, concerne aussi bien des Français que des étrangers. Elle est utilisée par la DGSE, qui la met à la disposition de l'ensemble des agences de renseignement françaises au titre de la mutualisation du renseignement technique et de sa base de données", croit savoir le journal.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media