Cybersécurité : le débat sur le Patriot Act s'invitera-t-il dans les allées du FIC de Lille ?

Surveillance accrue des réseaux électroniques pour déjouer les attentats, piratage sauvage des films de Sony Pictures, protection des systèmes informatique des entreprises d’importance vitale… Au forum international de la cybersécurité qui se tient à Lille les 20 et 21 janvier, l’actualité récente montre que la sécurité informatique devient tout sauf optionnelle.

Partager
Cybersécurité : le débat sur le Patriot Act s'invitera-t-il dans les allées du FIC de Lille ?

Au forum international de la cybercriminalité qui va se tenir à Lille les 20 et 21 janvier, la récente actualité va forcément s’inviter dans les allées du salon. Les attentats qui ont frappé notre pays en ce début d’année ont soulevé de nombreuses questions sur une surveillance accrue du Web et des réseaux sociaux afin de déjouer des attaques terroristes en préparation.

Les milliers de visiteurs qui feront le déplacement dans la capitale du Nord devraient ainsi questionner les 120 exposants et 250 intervenants pour connaître les solutions technologiques disponibles et efficaces sans pour autant sacrifier nos libertés individuelles.

L’intervention du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve en ouverture du salon est très attendue. Le ministre pourrait préciser son intention de renforcer ou de faire évoluer le cadre législatif actuel dans le domaine de la surveillance des réseaux Internet. Dans tous les cas, le débat est lancé sur la pertinence d’adopter un Patriot Act à la française au risque de rogner sur la vie privée. En revanche, pour bon nombre d’observateurs de la communauté informatique, les lois actuelles et à venir (loi de programmation militaire, loi contre le terrorisme…) suffisent.

Retrouvez notre dossier NUMÉRIQUE : NON AU PATRIOT ACT... MAIS OUI À DES OUTILS DE LUTTE ANTI-TERRORISTE

Réinventer la sécurité ?

La lutte contre la cybercriminalité contre les entreprises sera également à l’honneur de cette 7eme édition. Là-encore, l’actualité suffit à sensibiliser les principaux concernés. Les déboires des studios Sony Pictures qui s’est fait pirater en décembre dernier plusieurs films ainsi que des mails sensibles envoyés par les principaux dirigeants du groupe, ont montré la vulnérabilité des entreprises et l’efficacité redoutable des pirates.

Autre annonce attendue par les entreprises, le calendrier de parution des décrets de la loi de programmation militaire et leurs contenus concernant les OIV (opérateurs d’infrastructure vitale), ces entreprises qui opèrent sur des secteurs d’activité critique (énergie, transport, finance…). Ces décrets devraient préciser la notion de point d’information vitale (et donc le périmètre de l’entreprise à protéger), et le niveau de sécurité attendu par les pouvoirs publics. Guillaume Poupard, directeur général de l’agence française de cybersécurité, l’ANSSI, aura l’opportunité d’apporter des précisions ce mardi 20 lors d’une table ronde intitulée "Faut-il réinventer la sécurité ?".

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian clôturera le salon mercredi en fin d’après-midi par un point sur l’avance de son plan Defense Cyber annoncé sur ce même salon l’an dernier et doté d’un milliard d’euros.

Hassan Meddah

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS