Cybersécurité : Rfence lève 1,3 million d'euros pour sa solution de surveillance des radiofréquences

La start-up lilloise soutenue par l'accélérateur Alacrité est spécialisée dans les technologies de surveillance des attaques utilisant les ondes radio, pour les sites industriels à besoins critiques.

Partager
Cybersécurité : Rfence lève 1,3 million d'euros pour sa solution de surveillance des radiofréquences

Parmi la multitude de vecteurs de cyberattaque, les attaques par radiofréquences sont un pan négligé. La start-up lilloise Rfence se spécialise dans cet axe de la cybersécurité, pour les sites et les infrastructures sensibles. Elle annonce ce lundi 25 avril une première levée de fonds de 1,3 million d'euros, effectuée auprès de l'accélérateur lillois Alacrité, du fonds d’amorçage FIRA 2, de Wesley Clover International, et de la BPI.

La solution de Rfence, développée depuis deux ans, surveille les intrusions sur les sites nécessitant un besoin critique en sécurité : Seveso, zones à risque explosif élevé, data centers, bâtiments gouvernementaux, sites logistiques, ports, aéroports, établissements carcéraux, etc. Elle protège leurs réseaux sans fil et IoT contre des attaques émanant d'appareils émetteurs d'ondes radio, dans un périmètre de 2 km, en procédant par une surveillance du spectre de radiofréquences. Micro caché, survol de drone, présence humaine suspecte localisée via un smartphone sont des exemples de ce que sa technologie permet de détecter.

Des attaques faciles à mettre en oeuvre

"La génération d’attaques de type radio est devenue très accessible, notamment en raison du faible coût et de la facilité d’acquisition des équipements radio nécessaires à leur mise en oeuvre. Selon Gartner, plus de 25% des attaques d’entreprises identifiées comprennent de l’IoT, alors que moins de 10% du budget de sécurité alloué lui est consacré", explique le communiqué de l'entreprise.

Grâce à sa levée de fonds, Rfence prévoit d'engager des développements de R&D et d'agrandir son réseau de partenaires (intégrateurs, distributeurs, fournisseurs). La start-up, créée en 2019, a également besoin de recruter des ingénieurs spécialisés en radiofréquences et des développeurs.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS