Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cyrès transforme un frigo en datacenter

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La PME tourangelle (Indre-et-Loire) Cyrès achève un centre de données de conception Tier 3. En partenariat avec Dell, elle met sur le marché une solution de gestion Big data.

Cyrès transforme un frigo en datacenter
Cyrès transforme un frigo en datacenter © Cyrès

Il est possible de reconvertir des entrepôts frigorifiques sans les raser. C'est le pari de Cyrès, une SSII de Tours (Indre-et-Loire), qui investit 2,5 millions d'euros dans un datacenter de conception Tier 3. Autrement dit, les alimentations électriques, les fibres optiques et les systèmes de sécurité sont doublés. "Nous avons saisi une opportunité, qui nous évite de construire hors de l'agglomération et donc de bénéficier du réseau à très haut débit devant l'emprise foncière", indique Guillaume Ponsard, président de cette société de 47 salariés.

La première tranche de ce centre de données massives sera opérationnelle le 7 avril. La suivante le sera en fin d'année. Au total, 110 racks de serveurs seront installés. La consommation électrique attendue sera de 1,2 mégawatt. "Grâce à une forte isolation, nous pouvons limiter le recours à la climatisation électrique. Des bassins souterrains d'eau pluviale refroidissent l'air chaud expulsé par les machines", explique le dirigeant, qui a choisi une centrale de traitement d'air Munters, "unique en France".

Une application Big data made in France

Hébergeur de services et d'applications dans le cloud, Cyrès fournit plus d'un millier d'entreprises. Son exercice clos au 31 mars 2015 est estimé à 3,8 millions d'euros. Cyrès comprend trois activités : Cyrès interactive (e-commerce, collaboration), Hosteam (solutions cloud) et Ingensi (Big data).

Cette dernière met sur le marché une application de recherche et gestion de données massives, baptisée Analytic suite appliance, issue d'un programme de recherche mené depuis deux ans par cette PME avec le laboratoire d'informatique de l'université de Tours, Renault et Dell, consistant à mettre au point un langage de fouilles de données.

Un géant du luxe, des assurances (Generali, April) et des sites web ont déjà acquis cette solution, qui "met en parallèle des serveurs pour accroitre la puissance de calcul", résume Guillaume Polaert, ingénieur R&D chez Cyrès. Cette première version d'une application de recherche et de gestion de données massives "augmente la business intelligence de l'entreprise", argumente Guillaume Ponsard, président de Cyrès, qui a présenté cette offre lors du récent salon Big data à Paris.

Stéphane Frachet

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale