Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Dans l’Ohio, il est désormais possible de payer ses taxes en bitcoin

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Depuis le 26 novembre 2018, l’Ohio est le premier état des États-Unis à accepter officiellement que les entreprises paient leurs impôts en bitcoin, rapporte le Wall Street Journal. D’autres états ont déjà tenté auparavant, mais l’état du Midwest est le premier à l’officialiser – dans une période difficile pour la crypto-monnaie.  

Dans l’Ohio, il est désormais possible de payer ses taxes en bitcoin
L'Ohio accepte le paiement des taxes en bitcoin © Benoit Tessier

Les entreprises de l’Ohio peuvent, depuis le 26 novembre 2018, payer leurs impôts en bitcoin – ce qui en fait le premier état à considérer officiellement la plus célèbre des crypto-monnaies comme moyen de paiement officiel. Cette décision, rapportée par le Wall Street Journal, permet désormais aux entreprises de payer n’importe quel impôt en s’enregistrant sur le site OhioCrypto.com.


Cette initiative s’intègre à la volonté de cet état du Midwest de se donner une image ouverte sur les nouvelles technologies, et devrait s’ouvrir aux particuliers dans le futur. Pour cette nouvelle réglementation, l'État s’est associé avec la start-up BitPay pour gérer les paiements de manière sécurisée et convertira les bitcoin en dollars au taux actuel.

 

"Une forme légitime de monnaie"

D’après le Wall Street Journal, Josh Mandel, le trésorier de l’État à l’initiative du projet, a déclaré considérer le bitcoin "comme une forme légitime de monnaie" et qu’il était "confiant que cette initiative de crypto-monnaie se poursuivra" après la fin de son mandat, en janvier 2019. Cette volonté de développer l'usage des crypto-monnaies s'est déjà manifestée récemment dans l'Ohio, lorsque la ville au passé industriel de Cleveland a lancé la Blockchain initiative, avec pour ambition de créer une économie locale basée sur la blockchain et de devenir un pôle d’attractivité pour cette technologie... jusqu’à se surnommer "Blockland".

 

D’autres États ont échoué avant l'Ohio

La décision de l’Ohio arrive cependant à un moment difficile pour le bitcoin, qui a perdu près de 20% de sa valeur en novembre 2018, pour retomber à son niveau d’août 2017. A environ 3 900 dollars, la crypto-monnaie est bien loin de sa période faste de décembre 2017, lorsque sa valeur tutoyait les 20 000 dollars.


D’autres états des États-Unis comptent eux aussi adopter le bitcoin lors du paiement des taxes : c’est le cas notamment de l’Arizona, la Géorgie ou l’Illinois. Mais ces États n’ont jamais vu les lois proposées sur le sujet entrer en vigueur.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale