Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Dans les coulisses des négocations entre Nokia et Microsoft

Noms de code, historique des discussions sur le montant et le champs de l'opération... un article publié par Bloomberg revient sur les coulisses des négociations entre Microsoft et Nokia après le rachat par l'américain de la division mobile du goupe finlandais annoncé mardi 3 septembre.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Dans les coulisses des négocations entre Nokia et Microsoft
Dans les coulisses des négocations entre Nokia et Microsoft © Nokia

C'est au mois de février, à l'occasion du Mobile World Congress de Barcelone, que Steve Ballmer et le président de Nokia, Risto Siilasmaa, ont commencé à discuter d'un éventuel rachat par Microsoft de la division mobile du groupe finlandais, révèle Bloomberg dans un article publié ce mercredi 4 septembre. Il aura donc fallu plus de six mois aux deux groupes pour fixer les termes de cette transaction, officialisée en début de semaine..

Les retombées du partenariat conclu en 2011 insuffisantes pour Microsoft

En terre catalane, les deux dirigeants ainsi que Stephen Elop, directeur général de Nokia et ancien de Microsoft, ont constaté que leur partenariat conclu en 2011 sur les smartphones Lumia sous Windows Phone se révélait insuffisant. "Microsoft a réalisé qu'il ne serait pas possible de réussir (sur le marché des smartphones) sans contrôler l'intégralité de la chaîne de valeur", a ainsi déclaré à Bloomberg un directeur de recherche pour le cabinet d'études IDC à Londres.

Noms de codes "Gold Medal" et "Nurmi"

L'agence de presse américaine fait d'autres révélations sur les coulisses des négociations entre Nokia et Microsoft. Le montant du rachat - 5,44 milliards d'euros - a par exemple été fixé lors d'une réunion au mois de juillet. Enfin, c'est au début du mois d'août que les deux groupes et leurs banques d'affaires ont finalisé l'ensemble de l'opération.

Pour l'anecdote, le projet était notamment appelé "Gold Medal" (médaille d'or) chez Microsoft afin de garantir le secret de l'opération. Nokia de son côté utilisait le nom de code "Nurmi", en référence à Paavo Johannes Nurmi, célèbre coureur de fonds finlandais, neuf fois médaillés d'or aux Jeux Olympiques en 1924 et 1928.

Julien Bonnet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale