Daqri sort des lunettes de réalité augmentée en complément de son casque de chantier

Daqri se spécialisait jusqu'ici dans la réalité augmentée appliquée aux environnements industriels dangereux, comme les chantiers de construction. Elle étend désormais son offre à d'autres domaines avec des lunettes connectées. Ingénierie, médical, architecture, lean manufacturing... Daqri veut être partout.

Partager
Daqri sort des lunettes de réalité augmentée en complément de son casque de chantier

Daqri n'avait pas fait d'annonce, mais il exposait lors du CES 2017 de nouvelles lunettes de réalité augmentée, simplement baptisées "Daqri Smart Glasses". L'entreprise, qui vend déjà un casque de chantier disposant de ce type de fonctionnalités, positionne ces lunettes sur d'autres métiers (qui n'ont pas besoin d'une protection physique) comme l'ingénierie, le domaine médical, l'aéronautique, l'architecture ou le lean manufacturing.

Elles sont plus légères (400 grammes) pour une utilisation longue durée, possèdent un lecteur d'empreinte digitale pour sécuriser l'authentification, et fonctionnent aussi bien en intérieur qu'en extérieur. Comme le Smart Helmet, les lunettes utilisent un processeur Intel Core m7 et une caméra RealSense LR200 pour fonctionner. Leur stockage interne permet d'enregistrer jusqu'à 12 heures de vidéo. Elles disposent par ailleurs du même champ de vision de 44° que le casque, et du même système d'exploitation : VOS (Visual Operating System), un dérivé de Linux.

Mobiles ou connectées à un PC

Ces composants sont situés dans un "compute pack" que l'utilisateur porte à la ceinture, mais les Smart Glasses peuvent aussi être connectées directement à une station de travail pour bénéficier d'une puissance de calcul plus importante (par exemple pour faire de la modélisation 3D complexe). Elles sont aussi livrées avec un clavier bluetooth, pour faciliter la communication écrite. Un représentant de Daqri sur le salon nous a indiqué que les Smart Glasses sont pour le moment disponibles via un programme d'early adopters qui inclut toute la gamme de produits Daqri. Siemens, Vinci et Parker Hannifin sont parmi les clients qui les testent à l'heure actuelle.

Egalement présent sur le salon sous forme de prototype était le Daqri Qube, un petit boîtier d'odométrie visuelle-inertielle (pour faire simple, il permet d'estimer la position d'un objet en mouvement). Il embarque la même technologie que le Smart Helmet et les Smart Glasses, mais se destine à être installé sur des équipements au lieu d'être porté par quelqu'un.


La démonstration des Smart Glasses au CES 2017 demandait au visiteur d'éviter la fusion d'un Stellarator en réalignant ses bobines

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS