Data centers dans l'espace : Thales sélectionné pour mener l'expérimentation

Thales Alenia Space, qui réunit Thales et Leonardo, a été sélectionnée par la Commission européenne pour expérimenter l’installation de data centers en orbite.
 
Partager
Data centers dans l'espace : Thales sélectionné pour mener l'expérimentation

Le fleuron industriel français Thales a annoncé lundi 14 novembre que Thales Alenia Space, la société qui l’unit à Leonardo, une entreprise italienne spécialisée dans l’aéronautique et le spatial, avait été retenue par la Commission européenne pour mener une étude de faisabilité portant sur l’installation de data centers dans l’espace.

Pour cette étude, intitulée ASCEND pour “Advanced Space Cloud for European Net zero emission and Data sovereignty”, le consortium s’est entouré de nombreux partenaires, venus de tout horizon, comme Orange, Hewlett Packard Enterprise Belgium, ArianeGroup ou encore Airbus Defence and Space.

Green deal européen

L’objectif d’ASCEND sera de démontrer que les émissions carbone associées à ces nouvelles infrastructures en orbite sont moindres que celles produites par des data centers terrestres. Ces nouvelles stations de data centers dans l’espace seront alimentées par des centrales solaires de plusieurs centaines de mégawatts, alors même que l’UE s’est fixé un objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050.

"Limiter l’impact énergétique et environnemental des data centers permettrait d’envisager des investissements importants dans le cadre du Green Deal Européen, et justifierait le développement d’un lanceur vert, lourd et réutilisable", souligne le communiqué. Rien qu'en France, selon les chiffres de l'Arcep et de l'Ademe, les data centers représentent 4 à 20 % de l'impact environnemental du numérique.

Thales Alenia Space s’attèlera également à prouver qu’il est possible de déployer ces data centers et d’assurer leur fonctionnement à distance, notamment grâce à des technologies d’opérations robotisées d’assistance en orbite dans le cadre du démonstrateur EROSS IOD — autre programme piloté par Thales Alenia Space qui doit permettre de mettre à l’épreuve les technologies nécessaires à la mise en orbite. Une première mission européenne de démonstration doit se tenir d’ici à 2026.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS