Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Data, intelligence artificielle... Infosys mène la transformation digitale de Roland-Garros

Roland-Garros a un nouveau partenaire technologique. Les Internationaux de France de tennis ont conclu un partenariat sur trois ans avec Infosys afin que le spécialiste du conseil l'aide à réaliser sa transformation digitale. Infosys développe de nouveaux outils permettant d'analyser rapidement des données importantes pour un match ainsi qu'un portail permettant aux joueurs d'analyser leur performance ou le jeu de leur futur adversaire.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Data, intelligence artificielle... Infosys mène la transformation digitale de Roland-Garros
A gauche, Pravin Rao le directeur général opérations d’Infosys et Bernard Giudicelli (à droite), président de la Fédération Française de Tennis.

Roland-Garros a annoncé mercredi 20 mars 2019 avoir conclu un partenariat technologique stratégique avec Infosys. Le spécialiste indien du conseil des technologies et des services de nouvelle génération a trois ans pour proposer ses innovations au tournoi de tennis de Roland-Garros qui se tient cette année du 26 mai au 9 juin. Infosys va principalement s'appuyer sur la data et l'intelligence artificielle (IA) pour offrir de nouveaux services aux diffuseurs, aux joueurs et aux spectateurs et contribuer à la digitalisation des Internationaux de France de tennis.

 

Pendant de très nombreuses années, les statistiques sur un match de tennis étaient les mêmes : nombre d'ace de doubles fautes, de points gagnants, de points ratés. "Aujourd'hui avec le système du Hawk-Eye, on est capable de mesurer à 1 millimètre près où la balle est tombée dans le court, quelle est sa trajectoire, sa vitesse, sa vitesse de rotation, quelle est la position du joueur sur le terrain, quand il frappe son coup…, liste à L'Usine Digitale Guy Forget, directeur du tournoi de Roland-Garros. Infosys met de l'ordre dans toutes ces données pour qu'elles soient exploitables par les joueurs, les fans et les entraîneurs".

 

Avec "Match pulse", Infosys rajeunit le live score

Avec "Match Pulse", la société de conseils en technologies propose une nouvelle façon de suivre un match en direct sans avoir les images. Infosys a voulu proposer un nouveau langage visuel du tennis dans un domaine qui n'a pas changé depuis de nombreuses années : le live score (ou suivi en direct d'un match sans la vidéo). Cet outil, qui recense et classe des données statistiques selon leur importance pour le match, a été lancé à l'occasion de l'Open d'Australie en janvier dernier et amélioré pour Roland-Garros.

 

Pour construire son outil et analyser les données, "Infosys a récolté des données sur les 30 dernières années", assure à L'Usine Digitale, Pravin Rao, directeur général des opérations d'Infosys. En utilisant ces données et celles collectées sur le match, le tout couplé avec un algorithme d'intelligence artificielle, Infosys identifie "les deux ou trois paramètres ayant vraiment influencé le résultat du match", explique Pravin Rao. Avec Match Pulse, disponible via le site officiel de Roland-Garros, les spectateurs pourront rapidement suivre le rythme du match, les scores et ce qui influence le résultat. Par exemple, sur la finale de l'année dernière entre Rafael Nadal et Dominic Thiem, le fait que ce dernier commence le match avec 7 fautes est très visible.

 

Des données statistiques importantes pour les diffuseurs

Certaines données seront visibles sur "Third Eye" qui propose une représentation virtuelle du terrain et des joueurs. A l'aide de différents filtres, il est possible de visualiser rapidement à quel endroit du court un joueur tire ses seconds services, revoir une trajectoire balle, à quel endroit sont tirés les aces…

 

Au-delà de l'intérêt pour les spectateurs, Infosys recense de nombreuses statistiques qui seront précieuses pour les diffuseurs. "Cela va changer la manière dont les broadcasteurs diffusent le tennis. Grâce à ces innovations ils pourront expliquer, partager et illustrer toutes les subtilités du jeu", explique Guy Forget. Le directeur du tournoi de Roland-Garros assure ne pas avoir l'intention de commercialiser ces services au-delà des accords de diffusion qu'ils ont déjà avec ces acteurs. "C'est un service qu'on leur propose, explique-t-il. Les consultants et les commentateurs vont utiliser ces outils pour expliquer de manière ludique ce qu'il se passe et les passionnés pourront comprendre eux-mêmes ce qu'il s'est passé", résume Guy Forget.

 

Un portail pour les joueurs et les entraineurs

Infosys développe une plate-forme qui sera accessible uniquement pour les joueurs et leurs entraîneurs. Sur ce portail, "la vidéo des matchs sera accessible en entier deux minutes seulement après qu'il soit terminé", déclare Pravin Rao. Les joueurs pourront analyser le jeu de leur futur adversaire ou leur propre performance tout au long du tournoi.

 

De nombreux filtres sont disponibles et permettent d'accéder rapidement aux séquences recherchées : la vidéo du match est rapidement traitée par un algorithme d'intelligence artificielle afin qu'ils puissent revoir uniquement ces points. "Un joueur peut revoir toutes ses balles de break, tous les coups qu'il a raté en coup droit ou en revers, au premier au deuxième ou au cinquième set. Finalement, il peut avoir des données extrêmement précises de la partie qu'il vient de jouer", explique Guy Forget. "Les joueurs, et surtout les coachs, sont très friands de ce types de données", ajoute-t-il.

 

Une expérience AR/VR

Infosys proposera aussi des expériences immersives en réalité virtuelle et réalité augmentée dans les allées du stade. Expériences qui permettront de se propulser sur le court Philippe-Chatrier et de tester le tennis sur terre battue. Mais la rédaction n'a pas eu l'occasion de les essayer et peu d'informations ont été données sur ce sujet. Pour Infosys, Roland-Garros est avant tout une vitrine de son savoir-faire. L'occasion de montrer ce que la société peut proposer. "Pour l'instant nous sommes focalisés sur le tennis, ce qui permet d'améliorer continuellement nos technologies, mais beaucoup de concepts sont applicables à d'autres sports", déclare Pravin Rao.
 

Rendez-vous au SIdO 2019, un événement L’Usine Digitale !

 

Vous souhaitez connaître les dernières innovations en matière d’IoT, de robotique et d’IA, rencontrer les acteurs du secteur et assister à des démonstrations adaptées à votre business ? Rendez les 10 et 11 avril au Sido à Lyon. Inscrivez-vous dès maintenant

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media