Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Data4 lève 250 millions d’euros pour accélérer l’expansion de son réseau de datacenters

Après une levée de 150 millions d’euros en 2015, l’hébergeur informatique français Data4 procède à une nouvelle opération de financement de 250 millions d’euros. Un effort qui vise à accélérer l’expansion de son infrastructure à 20 datacenters dans 5 ans.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Data4 lève 250 millions d’euros pour accélérer l’expansion de son réseau de datacenters
L'un des 8 datacenters de Data4 à Marcoussis © (C)THUOT-2010

Data4 passe à la vitesse supérieure. Le petit hébergeur informatique français, qui compte 100 personnes dont 70 en France, vient de lever 250 millions d’euros auprès des banques BNP Paribas et Natixis. De quoi accélérer son plan d’investissement dans l’expansion de son infrastructure de datacenters.
 

14 datacenters aujourd'hui, dont 8 en France

Depuis sa création en 2006 comme coentreprise entre Alcatel et le fonds d’investissement Colony Capital, Data4 a investi au total plus de 200 millions d’euros pour se doter d’une infrastructure qui comprend aujourd’hui 14 datacenters de 2000 m2 et 4 MW chacun : 8 à Marcoussis, dans l’Essonne, 3 à Luxembourg et 3 à Milan, en Italie. Deux d’entre eux ont été ouverts en 2016, l’un à Marcoussis, l’autre à Milan, pour un investissement de 50 millions d’euros. Et deux autres dits de nouvelle génération (utilisant le procédé free cooling de refroidissement des serveurs à l’air extérieur) sont en construction sur les deux sites pour un investissement de 50 millions d’euros. Leur mise en en service est attendue à la fin de 2017.

Le petit hébergeur est confronté à une demande plus importante que prévue, tirée à la fois par la migration des entreprises vers le cloud hybride et les besoins de localisation des données au plus des clients. Il a décidé d’accélérer de 30% le rythme de construction de façon à mettre en service un nouveau datacenter tous les sept mois. "Nous en sommes aujourd'hui à un procédé industriel de contruction de datacenters", confie à L'Usine Digitale Olivier Micheli, directeur général de l'entreprise.
 

6 nouveaux datacenters en projet en France et en Italie

Sur les 250 millions d’euros levés, 130 millions d’euros seront consacrés au refinancement de la dette existante et 120 millions d’euros viendront renforcer les investissements de croissance. Data4 prévoit d’investir 150 millions d’euros dans la construction de quatre datacenters de 2000 m2 et 4 MW en France et deux en Italie d’ici à cinq 5 ans. L’hébergeur veut également consentir 10 millions d’euros dans le réaménagement d’un campus digital sur son principal site à Marcoussis et allouer plusieurs millions d’euros au développement d’un nouveau concept de datacenter intelligent, plus écologique et plus efficace du point de vue énergétique, qui devrait voir le jour à Marcoussis à la fin de 2018.

"Avec notre modèle de datacenter modulaire de 2000 m2 et 4 MW, nous parvenons à disposer aujourd'hui d'une infrastructure très optimisée en termes de coûts et de fonctionnalités, explique Olivier Michel. Nous sommes à un PUE, indice d'efficacité énergétique, de 1,25. Nous étudions la possibilité de construire à Marcoussis un datacenter plus gros de 10 000 m2 et 20 MW. L'étude comparative des avantages par rapport aux datacenters actuels de 2000 m2 et 4 MW est en cours. En fonctions des conclusions, nous déciderons à l'été 2017 quel modèle adopter."

30 Datacenters prévus en 2025

Data4 n'entend pas s'en arrêter là. Il prévoit de poursuivre l'investissement avec la construction de cinq nouveaux datacenters à Marcoussis et d'autant à Milan. "Sur les deux sites, nous avons de la place pour mener cette expansion", note Olivier Micheli, avec l'objectif de disposer de 30 datacenters en 2025. Il est également prévu de passer à la croissance externe avec des acquisitions en vue en Allemagne, en Espagne et peut-être en Europe du Nord.

Selon son directeur général, Data4 s’impose comme le troisième hébergeur informatique en France, derrière le géant américain Equinix et le néerlandais Interxion. Avec cet effort d’investissement, il ambitionne de porter le chiffre d’affaires à 100 millions d’euros en 2020, contre 50 millions d’euros en 2016.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale