Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Databricks lève 1 milliard de dollars pour sa plateforme de gestion des données

Levée de fonds Databricks, pépite qui propose une plateforme de gestion des données dans le cloud, lève 1 milliard de dollars. La start-up a séduit AWS, CapitalG, Salesforce Ventures ou encore Microsoft qui ont participé à cette levée valorisant la jeune pousse à 28 milliards de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Databricks lève 1 milliard de dollars pour sa plateforme de gestion des données
Databricks lève 1 milliard de dollars pour sa plateforme de gestion des données © Wocintechchat/Unsplash

AWS, CapitalG, Salesforce Ventures ou encore Microsoft font partie des investisseurs séduits par la pépite Databricks. La start-up qui développe une plateforme de stockage et d'analyse des données a annoncé lundi 1er février 2021 avoir levé un milliard de dollars en série G lors d'un tour de table mené par Franklin Templeton. Databricks assure que cette levée de fonds la valorise à 28 milliards de dollars.

Une architecture Lakehouse
Databricks veut faire du Lakehouse l'architecture de données par défaut pour les entreprises. Sur sa plateforme, il est possible de visualiser facilement les données stockées dans des tableaux de bord, utiliser des algorithmes d'intelligence artificielle en utilisant différents langages de programmation, travailler en équipe sur des projets. La plateforme s'exécute sur AWS, Microsoft Azure et Alibaba Cloud.

Son CEO et cofondateur, Ali Ghodsi, parle "d'une plateforme de données simple, ouverte et unifiée qui peut prendre en charge tous les cas d'utilisation basés sur les données, de la business intelligence à l'intelligence artificielle. Construite sur une architecture 'Lakehouse' moderne basée dans le cloud, Databricks aide les organisations à réduire le coût et la complexité qui sont inhérents aux autres architectures de données afin que les équipes de données puissent collaborer et innover plus rapidement".

Databricks revendique près de 5 000 clients dont Comcast, Condé Nast, Nationwide ou encore H&M.  Avec cette levée de fonds, la start-up veut investir dans sa R&D, imposer le concept de Lakehouse et poursuivre son développement à l'international.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.