Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Datadome lève 30 millions d'euros pour exporter sa solution de détection des bots malveillants

Levée de fonds Datadome a bouclé une série B de 30 millions d'euros. Cette jeune pousse, implantée à Paris, New York et Singapour, propose un logiciel de détection des attaques de bots pour les entreprises du e-commerce. Sa solution a déjà séduit plus de 130 entreprises, dont LeBonCoin, Rakuten, BlaBlaCar ou encore FootLocker.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Datadome lève 30 millions d'euros pour exporter sa solution de détection des bots malveillants
Datadome lève 30 millions d'euros pour exporter sa solution de détection des bots malveillants © Prakamya singh/Unsplash

La start-up parisienne Datadome, spécialisée dans la détection des bots malveillants, annonce ce jeudi 3 juin une levée de fonds de 30 millions d'euros. Le tour de table a été mené par Elephant, un fonds de capital-risque newyorkais, et ISAI, un investisseur historique. Il s'agit de la troisième levée de fonds pour cette jeune pousse, la dernière de 2,5 millions d'euros remonte à 2018. 

Renforcer sa présence aux Etats-Unis
Grâce à cette nouvelle enveloppe, Datadome souhaite renforcer ses équipes de vente, de marketing et de R&D au sein de ses trois bureaux, à Paris, à New-York et Singapour. Il vise un doublement de son chiffre d'affaires, qui est de 15 millions de dollars, et de sa base clients grâce à une expansion sur le marché américain.

Fondé en 2015, Datadome a développé une plateforme SaaS de détection des cyberattaques dédiée aux entreprises du e-commerce. Elle est capable de détecter et de bloquer en temps réel les attaques robotisées grâce à l'intelligence artificielle. Elle traite plus de mille milliards de données chaque jour à travers 25 points de présence dans le monde pour détecter les scraping de sites web, les usurpations de comptes, les attaques par déni de service (DDoS) et les fraudes au paiement.

LeBonCoin, La Redoute, Blablacar...
La solution s'intègre à n'importe quelle infrastructure web. Elle peut également être intégrée "at the edge" dans les plateformes d'Amazon Web Services, de Cloudflare ou encore de Salesforce Commerce Cloud. Plus de 130 entreprises ont été séduites, telles que LeBonCoin (Adevinta France), Rakuten, Blablacar, La Redoute, La Fourchette, Saint Gobain, Axel Springer, AngelList Talent...

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.