Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

De la Savoie à la Chine, la longue marche du Quechua Phone

La marque française dédiée aux sports de montagne, Quechua, va lancer son smartphone le 5 décembre prochain en France et dans sept autres pays d'Europe. Retour sur la genèse de ce produit, de l'idée originale à sa fabrication en Chine, où ce téléphone pourrait être commercialisé prochainement...
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

De la Savoie à la Chine, la longue marche du Quechua Phone
De la Savoie à la Chine, la longue marche du Quechua Phone © Julien Bonnet

Le Quechua Phone 5", paré pour déplacer les montagnes. La marque de sport française du groupe Oxylane, propriétaire des magasins Décathlon, a présenté ce jeudi 28 novembre son smartphone tout-terrain, dont la sortie est prévue le 5 décembre prochain. Après une série de tests auprès d'un panel de clients, Quechua tient donc son objectif d'une commercialisation avant les fêtes de fin d'année.

Créer un smartphone original

Lors de sa présentation, Christian Ollier, directeur international de Quechua, est revenu sur la genèse de ce produit. A l'origine, la marque basée à Domancy en Haute-Savoie souhaitait seulement développer une application pour smartphone. "Nous avions constaté que 75% des randonneurs partent avec leurs smartphones, explique-t-il, mais, en regardant l'offre pourtant pléthorique de téléphones nous n'avons trouvé que très peu d'appareils répondant à nos différents critères : lisibilité au soleil, batterie longue durée, résistance à l'eau, la neige, la boue et aux chocs". La décision est donc prise de lancer un smartphone conçu pour la cible principale de Quechua : les amateurs de sports de montagne.

Made in China

Pour sa production, Quechua choisit de se tourner vers Archos. Assemblé dans l'usine chinoise de Schenzhen, chez un sous-traitant recommandé par son partenaire français, le Quechua Phone peut être proposé aux clients français à 230 euros. "Nous disposons d'une trentaine d'ingénieurs qui sont chargés de vérifier la qualité et les conditions de travail dans les usines qui travaillent pour nous", explique Fabien Brosse, directeur industriel de Geonaute, la marque technologique d'Oxylane qui a participé à la conception du Quechua Phone. D'après lui, la production des différentes marques du groupe est répartie entre la Chine, l'Asie du Sud et l'Europe. "Mais nous voyons avant tout la Chine comme un énorme potentiel de croissance pour les produits distribués par Decathlon", ajoute Fabien Brosse. Le distributeur compte déjà 70 magasins en Chine et pourrait y lancer son smartphone l'année prochaine. Pour les équipes de Quechua, de quoi entretenir le rêve d'un succès planétaire pour le premier smartphone "mountainproof".

Julien Bonnet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale