Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Declara crée le réseau social pour améliorer le travail collaboratif

La start-up Declara a créé un réseau social privé pour améliorer le travail collaboratif au sein des organisations ou dans l'éducation, grâce à des algorithmes fondés sur la neuro-science et l'analyse des comportements.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Declara crée le réseau social pour améliorer le travail collaboratif
Declara crée le réseau social pour améliorer le travail collaboratif

La start-up Declara vient de lever 16 millions de dollars afin d'améliorer le travail collaboratif, notamment dans l'éducation et l'entreprise.

Un réseau social pour un apprentissage personnalisé

Lancé en 2012 par une ancienne neuro-scientifique, Ramona Pierson, Declara est un réseau social fermé à destination des organisations, utilisant sa propre technologie, le "Cognitive Graph", une carte interactive fondée sur les comportements d'apprentissage. Le Graph analyse toutes les interactions d'un individu sur le réseau - lecture d'un message de blog, connexion avec un expert, "like", etc. - pour fournir à cet utilisateur le contenu et les collaborateurs les plus pertinents, au moment où il en a besoin.

Le réseau social fonctionne avec des algorithmes avancés et l'apprentissage automatique. Il combine la recherche sémantique, les analyses prédictives, la création de contenu, le chat entre utilisateurs, "afin de faire surgir le contenu pertinent au bon moment, rendant l'apprentissage personnalisé et orienté vers la découverte", selon la start-up. Les analyses sont basées sur "des modèles algorithmiques neuro-cognitifs".

En somme, Declara utilise les données pour mieux comprendre les méthodes d'apprentissage des individus, la façon dont ils interagissent, afin d'améliorer leurs méthodes de travail collaboratives. Le système analyse notamment le contexte des actions comme les commentaires, les "likes", les clics, le contenu partagé ou créé et les recommandations. "Plus la plate-forme est utilisée, plus elle devient intuitive et comprend les intentions et les styles de chaque individu", explique la fondatrice.

Quelles applications ?

La start-up mesure aussi les progrès réalisés par chacun. De cette manière, les organisations qui l'utilisent peuvent comprendre l'utilisation faite de la plate-forme. Cette mesure permet notamment de déterminer quel collaborateur sera le plus doué pour telle ou telle tâche. Pour l'instant les clients de Declara sont essentiellement des gouvernements, des centres d'éducation et de recherche. Le groupe pharmaceutique américain Genentech est client, signe que les entreprises y voient un intérêt.

En plus de son Cognitive Graph, Declara rassemble du contenu sur un forum qui permet aux collaborateurs d'échanger sur leurs projets et de partager des documents. Les clients actuels paient 50 dollars par utilisateur et par an, moins parfois s'ils ont beaucoup d'utilisateurs, selon la start-up qui ne donne pas plus de détails sur le site spécialisé Recode. Un service qui pourrait attirer des organisations en quête d'outils de travail innovants pour leurs collaborateurs.

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media