Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Découvrez la start-up qui se cache derrière le robot Scout d’Amazon

Vu ailleurs Vidéo En 2017, les regards sont tournés vers l'enseigne Whole Foods, alors rachetée par Amazon. Cette même année, Dispatch, une société spécialisée dans les robots de livraison autonome, est également acquise en toute discrétion par le géant américain. Une start-up qui a créé Scout, dévoilé il y a quelques semaines, et actuellement testé par l’e-commerçant.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Découvrez la start-up qui se cache derrière le robot Scout d’Amazon
Découvrez la start-up qui se cache derrière le robot Scout d’Amazon © Amazon

TechCrunch a révélé jeudi 7 février 2019 le rachat d’une société baptisée Dispatch par Amazon. Si cette acquisition n’est pas récente – elle date de 2017 – elle aurait été réalisée en toute discrétion, alors qu’à l’époque, tous les regards étaient tournés vers l’enseigne Whole Foods, rachetée par l’e-commerçant pour 13,2 milliards de dollars. Or cette start-up, créée à Marina en Californie, serait à l’origine du projet Scout présenté fin janvier 2019 par Amazon.


Le site spécialisé dévoile que les fondateurs de la jeune pousse ont mis au point ce robot de livraison pour Amazon, le géant américain ayant acquis la propriété intellectuelle et recruté les talents de la société de robotique. Si Scout présente quelques différences avec les projets de Dispatch (nombre de roues, emplacement de l’ouverture…), le principe est le même : un robot autonome de livraison à domicile, capable d’éviter des obstacles comme les personnes et les animaux.

 

Carry, ancêtre de Scout ?

L’article revient sur l’histoire de Dispatch. En 2014, trois Américains – Stav Braun, Uriah Baalke et Sonia Jin – imaginent un robot concurrent de celui imaginé par Starship Technologies, une société estonienne. Au printemps 2015, ils intègrent Dispatch Inc., déménagent à San Francisco et développent un premier robot semi-autonome baptisé Carry. Le prototype est testé sur deux campus universitaires. Un brevet est déposé tandis que la société parvient à lever 2 millions de dollars pour lancer la commercialisation de son invention.

 

 

 

 

Mais en 2017, la société semble cesser son activité. Elle ne communique plus, les projets pilotes sont arrêtés. Seul le site web de la société est maintenu, sans être mis à jour. Les documents consultés par TechCrunch indiquent que le brevet de Dispatch est au même moment transféré à Amazon Technologies, filiale R&D d’Amazon. Les profils LinkedIn des fondateurs révèlent quant à eux qu’ils ont depuis déménagé à… Seattle, fief de l’e-commerçant, et ville proche du Comté de Snohomish, où vont se dérouler les premiers tests de Scout.

 

Amazon a confirmé l’acquisition de la start-up sans en préciser le montant. L’e-commerçant a néanmoins indiqué qu’en 2017, hormis Whole Foods, le montant des rachats de sociétés s’élevait à 204 millions de dollars, notamment dans les secteurs de la domotique, de l’e-commerce et de l’Intelligence Artificielle.

 

Le robot Scout d'Amazon en vidéo

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale