Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Découvrez si votre entreprise est (ou non) adaptée aux digital natives

Deux fois par mois, Julien Pouget décode pour L’Usine Digitale les enjeux de l’intégration d’une génération de digital natives dans le monde du travail. Cette semaine, il nous parle du rapport au temps des digital native et de la nécessité pour les organisations d'en tenir compte... voire de s'adapter sans faire semblant.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Découvrez si votre entreprise est (ou non) adaptée aux digital natives
Découvrez si votre entreprise est (ou non) adaptée aux digital natives

"Ils veulent tout tout de suite"

Lorsqu’elles intègrent des membres des générations Y et Z, les entreprises sont souvent frappées par leur rapport au temps très court. Qu’il s’agisse d’accéder à une information ou de parler à leur manager, les nouveaux s’attendent à ce que les choses aillent vite. Grandir dans un monde connecté où l’information est à portée de clic laisse des traces…
 
A quelle vitesse votre organisation évolue t-elle ?
Pour les nouveaux embauchés, la confrontation avec le réel de l’entreprise est souvent brutale.
L’écart le plus visible concerne la technologie. De fait, les digital natives pestent souvent contre les équipements qui leur sont attribués ou la lenteur des systèmes d’information de leur entreprise.
 
Mais le sujet va bien au-delà et questionne les organisations sur leur niveau d’agilité.
- A quelle vitesse l’entreprise s’adapte t-elle au monde extérieur ?
- Le processus de décision interne est-il rapide ? Lisible ?
- Les possibilités d’évolution professionnelle sont-elles liées à l’ancienneté ?
- Etc.
 
Autant de questions qui font peur car elles touchent à la gouvernance et aux modes de fonctionnement. Si l’on reprend l’exemple de la prise de décision, la lenteur est souvent le signe d’une structure hiérarchique marquée où l’on remonte systématiquement les décisions aux niveaux supérieurs de l’organisation.
 
L’engagement des collaborateurs à la clé
Tétanisées par les remises en cause potentielles, certaines entreprises se limitent à un ravalement de façade. Sans rien changer à leur modèle opérationnel ou à leur modes de fonctionnement, elles investiront ainsi dans la décoration (canapé coloré et babyfoot de rigueur) ou dans un nouveau site recrutement.
 
Mais à feindre de s’adapter, ces entreprises ne courent-elle pas le risque d’attirer des collaborateurs qui feindront de s’engager ? A bon entendeur.
 
Julien Pouget, consultant au sein du cabinet Yuman
@jpouget
Les avis d'experts et points de vue sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n’engagent en rien la rédaction.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale