Dell éclaboussé par un scandale de logiciel espion dans ses PC

Après Lenovo, c’est au tour de Dell d’être touché par un scandale de logiciel espion préinstallé dans ses PC.

Le constructeur informatique texan fait son mea culpa. Mais son image en prend un sacré coup.

Partager
Dell éclaboussé par un scandale de logiciel espion dans ses PC
C’est un coup dur pour l’image de Dell. Le constructeur informatique texan fait face à un scandale de logiciel espion dans ses PC. Le logiciel eDellRoot, préinstallé dans ses machines, présente bel et bien une faille grave de sécurité. Le problème a été révélé, il y a deux semaines, par des clients. Le groupe de Michael Dell, troisième constructeur de PC derrière Lenovo et HP Inc, le reconnait officiellement le 23 novembre 2015 par la plume de Laura Thomas, responsable du blog du constructeur. Il fournit la procédure de désinstallation du logiciel et présente ses excuses aux utilisateurs.
Le scandale Superfish de Lenovo
Ce qui arrive aujourd’hui à Dell ressemble au scandale du logiciel Superfish qui a éclaboussé Lenovo au début de l’année. Après avoir nié le problème, le constructeur chinois avait été obligé de faire son mea culpa, de désinstaller son logiciel et de présenter ses excuses aux clients. Le constructeur Dell a préféré être plus réactif allant jusqu’à remercier publiquement les clients responsables de l’alerte.
Ni logiciel malveillant, ni logiciel de publicité intrusive
Laura Thomas rejette toutefois toute comparaison avec le scandale Superfish de Lenovo: "Le logiciel eDellRoot n’est ni un logiciel malveillant ni un logiciel de publicité intrusive. Il a été conçu pour fournir la signature du système au service de support en ligne de Dell, afin d’identifier rapidement le modèle de l’ordinateur. Il n’est pas utilisé pour recueillir des données personnelles", écrit-elle sur son blog.
Le logiciel préinstallé par Lenovo faisait, lui, office d’adware, c’est-à-dire d’outil qui contourne les mécanismes de sécurité du PC pour insérer des publicités indésirables quand l‘utilisateur consulte des pages Web sur les moteurs de recherche ou les navigateurs Internet.
Des turbulences en perspectives chez Dell
Cet épisode risque néanmoins d’entacher l’image de Dell, notamment auprès des entreprises qui constituent le principal marché pour ses PC. Il survient à un moment de grandes turbulences internes, avec la transformation en profondeur du groupe en dehors de la Bourse et le projet de rachat d’EMC, numéro un mondial du stockage de données, pour la somme astronomique de 67 milliards de dollars. Les PC (avec les autres terminaux et logiciels associés) représentent aujourd'hui près de 60% du chiffre d'affaires du groupe.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS