Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Dell : retour sur le bras de fer entre le fondateur et les actionnaires

L’information a filtré en janvier 2013. Michael Dell, PDG et fondateur de l’entreprise éponyme projetterait de retirer son entreprise de la Bourse après une opération de rachat d'actions. Carl Icahn, investisseur entré dans le capital de Dell en mars 2013 ne l’entend pas ainsi et mobilise les actionnaires. Rappel chronologique des faits.
mis à jour le 18 juillet 2013 à 17H13
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

14 janvier 2013 : L’information est révélée par Bloomberg TV, Dell serait en discussion pour se retirer de la Bourse. Touché par la crise, Dell, veut alors se reconvertir en prestataire de services et fournisseur de matériel pour les entreprises et les organismes publics, après la chute de ses ventes de PC. A l’annonce du retrait de Dell, l’action du groupe a atteint un pic de 12,5% en séance en se fixant à 12,83 dollars par titre.

1er février 2013 : Michael Dell, PDG et fondateur du groupe, négocie une sortie de Bourse avec ses partenaires. Il propose aux actionnaires un montant compris entre 13 et 14 dollars par action.

6 février 2013 : Microsoft entre dans le capital de Dell en investissant 2 milliards de dollars dans la société texane. L’opération financière associe alors le fonds d’investissement Silver Lake et Michael Dell, le PDG-fondateur de Dell, qui a toujours pour objectif de sortir son entreprise de la Bourse.

6 mars 2013 : Michael Dell veut rassurer les actionnaires. Le PDG justifie par communiqué sa décision de retirer son groupe de la cote. Un comité d’administrateurs indépendants est chargé de vérifier si cette opération sert au mieux les intérêts des actionnaires, et pas uniquement ceux de Michael Dell.

7 mars 2013 : Le milliardaire américain Carl Icahn s’offre 6% du capital de Dell. Dans une lettre adressée au conseil d’administration de Dell, il s’oppose au projet de retrait de la Bourse du groupe.

8 mars 2013 : A peine entré au capital de Dell, l'investisseur activiste Carl Icahn a exigé le paiement immédiat d'un dividende spécial, se joignant ainsi à la fronde des actionnaires contre le projet de rachat du constructeur informatique par son fondateur et le fonds Silver Lake.

25 mars 2013 : Un comité spécial du conseil d'administration de Dell passe en revue les offres déposées par le fonds Blackstone et le milliardaire Carl Icahn afin de voir si elles sont susceptibles d'être préférées à celle de son fondateur Michael Dell. Carl Icahn, qui a pris une participation minoritaire dans Dell durant le mois, propose 15 dollars par action pour 58% du groupe tandis que Blackstone a mis plus de 14,25 dollars par action sur la table.

2 avril 2013 : L’homme d’affaire Carl Icahn propose 15 dollars par action et, dans son offre le groupe, resterait coté. Michael Dell explique à ses actionnaires qu’il serait risqué pour l’entreprise de rester cotée tout en accumulant des dettes. Les deux hommes ne s’entendent pas sur la question du retrait de la Bourse.

19 avril 2013 : Blackstone renonce à son offre de rachat de Dell lancée un mois plus tôt. Le revirement de Blackstone s'expliquerait par la chute des ventes de PC au premier trimestre 2013 et par un abaissement des prévisions de bénéfices par la direction de Dell.

17 mai 2013 : Le bénéfice net du premier trimestre de Dell a reculé à 130 millions de dollars contre 635 millions un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, il baisse de 51% à 372 millions de dollars. Le chiffre d'affaires a reculé de 2% à 14,1 milliards de dollars. Par ailleurs, le constructeur informatique Dell, au coeur d'une bataille boursière entre son fondateur et le financier Carl Icahn, a annoncé une nouvelle baisse de 9% de ses ventes de PC.

19 juin 2013 : Le milliardaire Carl Icahn recommande au troisième fabricant mondial de PC de racheter 1,1 milliard de titres dans l'optique de monter à son capital. Par ailleurs Southeastern Asset Management, premier actionnaire indépendant de Dell, a annoncé qu'il comptait vendre 72 millions d'action à Carl Icahn, faisant de ce dernier le premier actionnaire externe du groupe de Michael Dell.

3 juillet 2013 : Michael Dell serait incité à se montrer plus généreux avec les actionnaires. En effet, l’offre qu’il leur a soumise s’élève à 13,65 dollars par action. Michael Dell n’a pas fait part de sa décision mais Silver Lake a, de son côté, exclu d’augmenter sa participation financière.

15 juillet 2013 : A trois jours du vote qui doit décider de l’avenir du groupe Dell, le milliardaire Carl Icahn et le fonds Southeastern Asset Management ont accentué la pression sur le PDG fondateur du groupe informatique américain Dell en remontant son offre de reprise désormais comprise entre 15 et 18 dollars par action au lieu de 14 dollars précédemment.

18 juillet 2013 : A quelques heures du vote qui décidera de l'avenir du groupe informatique américain Dell, l'homme d'affaires Carl Icahn a relancé son appel en direction des actionnaires de l'entreprise afin qu'ils rejettent l'offre de rachat présentée par Michael Dell.

Prudent, le fondateur et PDG du groupe informatique américain Dell a pris la décision de reporter le vote des actionnaires sur le retrait de la Bourse de l'entreprise. Le vote devrait donc avoir lieu le 24 juillet prochain.

Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media