Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Dell vend ses logiciels... pour se reposer sur ceux d’EMC

Après la vente de ses services, Dell cède ses logiciels à des fonds d’investissement américains. Le groupe informatique texan va désormais se reposer sur les logiciels de la fédération EMC.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Dell vend ses logiciels... pour se reposer sur ceux d’EMC
Dell vend ses logiciels... pour se reposer sur ceux d’EMC © Dell's Official Flickr Page - Flickr - c.c.

Dell continue à vendre des actifs chèrement acquis dans le passé. Après la cession des services au groupe japonais NTT Data, le constructeur informatique texan lâche ses logiciels. Un accord a été conclu dans ce sens avec les fonds d’investissement américains Francisco Partners and Elliott Management. Le montant de la transaction n’est pas dévoilé, mais il est estimé à un peu plus de 2 milliards de dollars.

 

à coutre-courant du marché

Cette vente s’inscrit dans un vaste programme de cessions d’activités d’un montant total de 10 milliards de dollars visant à financer l’acquisition d’EMC, numéro un mondial du stockage de données, pour 67 milliards de dollars, la plus grosse opération de consolidation dans l’histoire de la high-tech. L’activité de Dell dans le logiciel est formée d'un agrégat d’acquisitions comme Quest Software dans les logiciels de gestion d'applications, SonicWall dans la cybersécurité ou Enstratius dans la gestion de cloud. Avec sa vente, le groupe de Michael Dell est loin de récupérer sa mise, puisque le rachat de de la seule société Quest Software en 2012 lui a coûté 2,4 milliards de dollars.

 

Cette cession surprend les observateurs car elle va à contre-courant du marché. Dell prend de sérieux risques en se recentrant sur le matériel (PC, serveurs, réseaux…), une activité historique en déclin et guetté par la commoditisation. IBM, vu comme un modèle dans l’informatique, a, au contraire, tout fait pour se libérer des matériels en vendant ses PC et serveurs X86 au chinois Lenovo, et de se renforcer dans le logiciel.

 

Pari sur les logiciels d'EMC

Michael Dell, qui a sorti son groupe de la bourse pour le transformer en dehors de la pression des marchés financiers, promet de dévoiler sa stratégie après le bouclage de l’acquisition d’EMC. S’il vend ses propres logiciels, le futur ensemble Dell-EMC sera fortement présent dans le logiciel par le biais de sociétés comme VMware ou Pivotal, filiales du numéro un mondial du stockage de données. Selon PAC, la fédération EMC figure à la cinquième place mondiale des éditeurs de logiciels, derrière Microsoft, Oracle, SAP et IBM. C’est sur ces logiciels, utilisés dans la construction de solutions cloud et big data ou de plateformes de sécurité, que Michael Dell semble miser. Il expliquera bientôt pourquoi.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale