Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Depuis Marseille, Stardust traque les bugs pour la Française des jeux

Tout nouveau jeu en ligne de la Française des jeux est testé préalablement à son lancement par la société marseillaise Stardust, qui en valide le bon fonctionnement sur n'importe quel support digital. L'entreprise songe à proposer ses services sur d'autres marchés et pays.
mis à jour le 16 septembre 2015 à 08H28
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Depuis Marseille, Stardust traque les bugs pour la Française des jeux
Stardust teste les jeux mobiles de la Française de Jeux © Française des Jeux

Un blocage au moment de l'authentification, des "bugs" lors de la saisie d'informations (adresse, numéro de CB...), des requêtes qui n'aboutissent pas, des avantages fidélité qui ne se valident pas... Tout internaute a expérimenté de telles mésaventures lors de la consultation de sites web, d'achats d'applications ou de produits depuis son smartphone ou son PC.

 

Implantée à Marseille et spécialisée dans l'assurance qualité des produits digitaux, Stardust dispose de 2 000 ordinateurs, téléphones et tablettes pour tester le bon fonctionnement de tout site ou application e-commerce avant sa mise en ligne et réduire ainsi les risques d'anomalies ou d'atténuation des performances au moment de l'utilisation. En 2014, la start-up née en 2011 dit avoir été associée à plus de 300 projets pour des groupes très divers : Accord, Axa, Citroën, Sanofi, L'Equipe, TF1, Viadeo, E.Leclerc, Logitech...

 

Aussi choisi par loto quebec et la loterie Suisse

Déterminée à accroître son positionnement dans les jeux en ligne (l'objectif est de multiplier par quatre les ventes d'ici à 2020 pour atteindre 20% du chiffre d'affaires total), la Française des jeux a fait de Stardust son "testeur officiel", en appui de ses propres équipes. L'accélération de sa mutation digitale a conduit le groupe à conforter une collaboration jusqu'alors plus ponctuelle. "Nous sommes désormais associés aux projets de production de jeux digitaux dès leur conception de façon systématique en vue de la réalisation des tests multi-terminaux", confie François-Joseph Viallon, fondateur et dirigeant de Stardust. "Pour nous, les jeux de paris et d'argent représentent un secteur stratégique dont nous tirerons bientôt 20% de notre activité".

 

L'accord ne concerne que les jeux développés pour la France. La PME de 43 personnes y voit une reconnaissance pour d'autres déploiements, intervenant déjà pour Loto Québec, depuis son site de Montréal ou encore pour la Loterie Romande en Suisse. "Nous avons commencé à "internationaliser" notre équipe pour prospecter en Europe et nous prévoyons une implantation en Suisse en 2016", annonce-t-il. 

 

Sa croissance à deux chiffres devrait l'amener cette année à atteindre les 2 millions d'euros de chiffre d'affaires sur l'ensemble de ses cibles : banque/assurance, luxe, médias, e-commerce, jeux, industrie pharmaceutique... Parallèlement, l'entreprise recrute. Une vingtaine de postes devrait être créée d'ici à la fin de l'année prochaine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Manuel Atréide
15/09/2015 13h18 - Manuel Atréide

@ l'auteur, Un lien qui ouvre dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre est intéressant quand on écrit un papier qui en comporte. C'est de plus une fonction basique pour un CMS. A part cela, sujet passionnant : l'Usine Digitale est une bonne source d'infos. Cordialement, M.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale