Dérivé d'Android, Cyanogen devient un OS indépendant et lève 80 millions de dollars

Cyanogen, le système d'exploitation mobile (OS) dérivé d'Android prend son envol. En effet, TechCrunch rapporte que Cyanogen est parvenu à lever 80 millions de dollars et entend désormais recruter des talents pour accélérer son développement.

Partager
Dérivé d'Android, Cyanogen devient un OS indépendant et lève 80 millions de dollars

Cyanogen semble avoir achevé sa mue. L'OS né d'un hack d'Android (le système d'exploitation pour terminaux mobiles de Google), vient de lever 80 millions de dollars auprès d'investisseurs comme Premji Invest, Twitter Ventures, Qualcomm Incorporated, Telefónica Ventures, Smartfren Telecom, Index Ventures ou encore Access Industries.

Selon TechCrunch, les dirigeants de la société auraient déjà déclaré qu'ils allaient utiliser ces fonds pour "embaucher des talents et accélérer le développement de [leur] plate-forme."

L'OS qui veut optimiser la performance des smartphones

La société n'est pas totalement inconnue de ses investisseurs. En effet, elle vient de conclure un partenariat avec Qualcomm qui comprenait notamment l'optimisation de l'OS pour les processeurs ARM Snapdragon. Initialement présenté comme une alternative à Android, Cyanogen a gagné en indépendance et en notoriété quans il a été choisi pour équiper les OnePlus One.

Cyanogen est un système d'exploitation ouvert, qui permet notamment aux utilisateurs de personnaliser leur interface utilisateur ou encore de supprimer des applications pré-installées par Android, l'objectif étant d'augmenter les performances des appareils équipés du système d'exploitation de Google.

Wassinia Zirar

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS