Des chercheurs percent le secret du charisme de Steve Jobs

Pour comprendre le charisme de Steve Jobs, cofondateur et patron d'Apple, et son degré d'influence, deux chercheurs de l'université britannique de Warwick ont mis en évidence l'un de ses points forts : son excellence dans l'art de la rhétorique. Ils expliquent que le dirigeant savait intelligemment jongler entre les outils de la persuasion pour asseoir son charisme selon le contexte et l'auditoire devant lequel il s'exprimait.

Partager
Des chercheurs percent le secret du charisme de Steve Jobs

Pour comprendre le lien entre leadership et compétence rhétorique, les chercheurs Loizos Heracleous et Laura Klaering, de la Warwick Business School (Royaume-Uni), se sont intéressés au cas de Steve Jobs, le cofondateur et PDG charismatique d'Apple disparu en 2011.

Dans leur article "Charismatic Leadership and Rhetorical Competence: An Analysis of Steve Jobs’ Rhetoric", ils expliquent comment le génie informatique a élevé la rhétorique au rang d'"art appliqué de la persuasion".

Un message constant adapté en fonction de l'auditoire

Après l'analyse exhaustive de trois discours et textes de Steve Jobs, "nous avons prouvé qu'il ne s'exprimait pas avec un seul style rhétorique, mais l'adaptait en fonction de la situation tout en parvenant à délivrer un message récurrent de soutien à la stratégie de son entreprise", explique le professeur de stratégie Loizos Heracleous.

Un message constant mais adapté en fonction des auditoires et des situations, voilà donc le secret de la longévité de Steve Jobs à la tête d'Apple... et du succès mondial de la stratégie de l'entreprise d'électronique.

Pour le professeur Heracleous, les leaders d'aujourd'hui peuvent apprendre beaucoup des compétences rhétoriques de Steve Jobs, et notamment les "utiliser pour augmenter la foi de leur auditoire en leur charisme et accroître leur efficacité en tant qu'orateur convaincant".

jongler entre les outils de la persuasion

Il explique que le cofondateur d'Apple savait intelligemment jongler entre les outils "classiques" de la persuasion - pathos (les émotions), ethos (la crédibilité), logos (la logique) - décrits par Aristote, selon qu'il parlait à un journaliste lors d'une interview télévisée, devant des juges dans une salle d'audience ou sur la scène d'une conférence sur les technologies digitale.

Conclusion des chercheurs sur le "cas d'espèce Jobs" : "le charisme n'est pas une qualité ineffable ou magique comme on le décrit de manière classique, mais doit plutôt être appréhendé comme une conséquence de liens qui se créent entre le leader, son auditoire et le contexte".

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS