Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Des drones à reconnaissance rétinienne vont livrer leur permis de conduire aux habitants de Dubaï

Fini les queues sans fin dans les locaux de l’administration de Dubaï pour récupérer des documents administratifs : des drones vont directement livrer ces précieux papiers chez leurs propriétaires habitant dans la cité Etat, promet le gouvernement.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Des drones à reconnaissance rétinienne vont livrer leur permis de conduire aux habitants de Dubaï
Des drones à reconnaissance rétinienne vont livrer leur permis de conduire aux habitants de Dubaï © DHL

Toc toc toc, qui frappe à votre porte ? C’est un drone dépêché spécialement par le gouvernement qui vous apporte votre carte d’identité ou votre permis de conduire. Les Emirats arabes unis veulent faire de ce scénario fantaisiste une réalité quotidienne à Dubaï en testant le système pendant 6 mois, avant de l’étendre au reste du territoire d’ici un an, d’après The Verge.

Ces drones seront capables de scanner la rétine humaine et les empreintes digitales pour garantir la remise du colis au bon destinataire. Ils sont encore aujourd’hui au stade de prototype. Selon l’agence de presse publique locale Wam, deux d’entre eux ont été testés lundi en présence du prince héritier de Dubaï, Sheikh Hamdan bin Mohammed, au cours du Sommet du Gouvernement organisé du 10 au 12 février.

3 kilomètres d'autonomie

"Ces drones sont particulièrement adaptés à la livraison rapide de petits objets, comme des médicaments ou des documents d’Etat civil", détaille Dr Noah Raford, conseiller spécial du bureau du premier ministre Dubaïote à Wam. Ils pourraient également vérifier l’état des infrastructures et réaliser des études géographiques. Le conseiller poursuit : ces drones fonctionnant avec une batterie ne coûteraient qu’environ 800 euros et seraient capable de voler sur une distance de 3 kilomètres et de transporter des objets pesant 1,5 kilo.

Reste à savoir si les Emirats arabes unis parviendront à adapter leur cadre règlementaire pour que les drones volent dans une ville moderne sans problèmes de sécurité. Pour le Dr Noah Raford, cela ne posera pas de problème : A Dubaï, "nous avons la liberté de concevoir un système de régulation qui offre sufisement de sécurité, qui soit responsable et qui réponde aux objectifs des services de livraison du 21e sciècle." Rendez-vous dans 6 mois pour vérifier.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media