Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Des hackers arrêtés après avoir piraté les smartphones de milliers de célébrités américaines

Un groupe de hackers utilisant la technique du "SIM swapping" a volé 82 millions d'euros en cryptomonnaies et des données personnelles à plusieurs milliers de personnalités publiques américaines. Ils viennent d'être arrêtés grâce à une opération de plusieurs polices coordonnées par Europol.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Des hackers arrêtés après avoir piraté les smartphones de milliers de célébrités américaines
Des hackers arrêtés après avoir piraté les smartphones de milliers de célébrités américaines © PublicDomainPictures/Pixabay

Dix hackers soupçonnés d'avoir dérobé 82 millions d'euros en cryptomonnaies à des personnalités publiques américaines ont été arrêtés, révèle Europol dans un communiqué.

Plusieurs milliers de victimes
Les attaques ont visé "des milliers de victimes" parmi lesquelles des "influenceurs célèbres sur Internet", des stars du sport, des musiciens et leurs proches, détaille l'agence européenne de police criminelle dans son communiqué.

Les arrestations se sont déroulées en deux vagues successives. Deux hackers ont été arrêtés à Malte et en Belgique il y a quelques mois. Les huit autres viennent été retrouvés grâce à une opération d'ampleur à laquelle ont participé conjointement les polices britannique, américaine, belge, canadienne et maltaise, chapeautées par Europol.

Des données personnelles dérobées
Lancée au printemps 2020, l'enquête a révélé comment un réseau composé d'une dizaine de criminels travaillait ensemble pour accéder aux numéros de téléphone des victimes et prendre le contrôle de leurs applications ou comptes en modifiant les mots de passe.

Ces manipulations ont permis de voler de l'argent et des données personnelles, telles que les contacts, les mots de passe… Les criminels ont également détourné les réseaux sociaux de leurs victimes en publiant du contenu et en envoyant des messages en se faisant passer pour ces personnes.

La technique du SIM swap
Ce type de fraude est connue sous le nom de "SIM swap" (échange de carte SIM). Cette fraude permet d'associer à une autre carte SIM le numéro de téléphone de l'utilisateur ciblé. Concrètement, dans un premier temps, l'usurpateur appelle le numéro d'assistance de l'opérateur mobile en prétextant la perte de la carte ou un changement de téléphone. Une nouvelle carte SIM est alors activée par l'opérateur. L'usurpateur récupère ainsi l'usage du téléphone et le fouille à la recherche d'un maximum d'informations personnelles.

Jack Dorsey, le patron de Twitter, en a fait les frais en août 2019. Des hackers avaient pris le contrôle de son compte pour diffuser des insultes racistes. Mais les personnes célèbres ne sont pas les seules cibles. Dans son communiqué, Europol rappelle quelques conseils fondamentaux, tels qu'effectuer régulièrement les mises à jour sur ton téléphone ou encore utiliser la double authentification qui nécessite la présentation de deux preuves d'identité distinctes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media