Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Des hackers ont accédé aux données du vaccin Pfizer-BioNTech

Certains documents relatifs au vaccin candidat contre le Covid-19 de Pfizer et BioNTech ont été consultés par des hackers qui ont attaqué l'Agence européenne du médicament. Aucune donnée personnelle n'aurait été volée, promettent les deux sociétés. De plus, l'incident ne devrait pas avoir d'impact sur le calendrier d'examen du traitement.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Des hackers ont accédé aux données du vaccin Pfizer-BioNTech
Des hackers ont accédé aux données du vaccin Pfizer-BioNTech © BioNTech

L'Agence européenne du médicament (EMA), en train d'étudier les dossiers des candidats vaccins contre le Covid-19, a été touchée par une cyberattaque. Les données scientifiques relatives au vaccin Pfizer-BioNTech, premier traitement qui sera a priori mis sur le marché, ont été consultées par les criminels.

Une enquête a été ouverte
Une enquête interne a été ouverte "en étroite collaboration avec la police", a déclaré l'agence située à Amsterdam, qui n'a cependant donné aucun détail sur l'incident.

A priori, les informations hautement confidentielles n'ont pas été compromises. "Il est important de noter que ni le système de BioNTech ni celui de Pfizer n’ont été violés en lien avec cet incident et nous n’avons pas connaissance de données personnelles qui auraient été piratées", assurent Pfizer et BioNTech dans un communiqué.

Aucun impact sur le calendrier
De son côté, l'EMA garantit que l'attaque informatique n'aura "aucun impact sur le calendrier" d'examen du vaccin dont 300 millions de doses ont été commandées par les autorités européennes afin de vacciner la population des 27 Etats membres.

Cette nouvelle cyberattaque s'inscrit dans une série d'incidents de sécurité qui touchent la recherche vaccinale sur le Covid-19 depuis quelques mois. Le laboratoire AstraZeneca, à l'origine d'un vaccin contre le Covid-19 encore en phase de test, a été attaqué par des hackers nord-coréens. La biotech Moderna Therapeutics a également été touchée par une cyberattaque menée par des ressortissants chinois.

Une campagne de phishing contre les chaînes de distribution
IBM a révélé dans un rapport qu'une série d'attaques avait ciblé la chaine de distribution des vaccins qui doivent être stockés et transportés à très basses températures. "Notre équipe a récemment découvert une campagne mondiale de phishing visant des organisations associées à la chaîne du froid liée au Covid-19", écrivent les experts. Impossible à l'heure actuelle d'attribuer cet acte à une entité en particulier mais la nature et la sophistication de l'attaque font penser aux méthodes d'un acteur étatique, concluent-ils.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.