Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Des lunettes connectées conçues par Ray-Ban et Facebook sortiront en 2021

Facebook commence à timidement dévoiler ses plans en matière de réalité augmentée. Il annonce un partenariat avec le groupe EssilorLuxottica pour commercialiser dès l'année prochaine des lunettes connectés sous la marque Ray-Ban. Elles sont présentées comme une étape vers la création de véritable lunettes AR. En parallèle, l'entreprise lance un projet de recherche sur la cartographie 3D du monde ambiant.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Des lunettes connectées conçues par Ray-Ban et Facebook sortiront en 2021
Des lunettes Ray-Ban. © Luxottica

Facebook a officialisé mercredi 16 septembre sa collaboration avec l'entreprise EssilorLuxottica, et plus spécifiquement sa marque Ray-Ban, pour développer des lunettes connectées. Mark Zuckerberg, le dirigeant de Facebook, a tenu à préciser qu'il ne s'agit pas à proprement parler de lunettes de réalité augmentée mais qu'elles représentent une étape vers la création de celles-ci. Ce projet, dont le nom de code est Stella, avait fuité il y a un an.

Aucune information concrète n'a été donnée sur le projet, à l'exception du fait que les lunettes seront commercialisées en 2021. Le nom du produit, son look, ses caractéristiques techniques, ses fonctionnalités logicielles, son prix et le reste ne seront révélés que l'année prochaine. On sait néanmoins que l'objectif du produit est de combiner innovation technologique et style de manière à ce que le public ait envie de le porter et en soit fier. Il est aussi sous-entendu que d'autres marques du groupe EssilorLuxottica pourraient sortir des lunettes connectées à l'avenir.
 


Aria, un projet de recherche pour évaluer les défis liés à la réalité augmentée
Parallèlement à cette annonce, Facebook a dévoilé un projet de recherche baptisé Aria et dont l'objectif est d'évaluer les défis technologiques et sociétaux liés à l'avènement de lunettes de réalité augmentée. Les lunettes Aria sont dotées de capteurs mais pas d'écrans et serviront à améliorer le système de cartographie 3D du monde ambiant de Facebook, Live Maps.

Seuls les employés de l'entreprise porteront ces lunettes et uniquement sur les campus de Facebook et à leur domicile. Ils devront par ailleurs porter des vêtements indiquant leur participation au projet et recevront une formation dédiée. Conscient de son déficit d'image de marque en matière de protection des données personnelles, l'entreprise s'est engagée fermement à construire cette technologie de façon éthique. Un produit commercial n'arrivera pas sur le marché avant au moins 2024.

La plateforme Spark AR arrive sur Facebook Shops
Enfin, Facebook a donné des nouvelles de sa plateforme de réalité augmentée pour smartphones, Spark AR. Elle est désormais utilisée par plus de 600 millions de personnes chaque mois sur Facebook et Instagram. Plus de 400 000 personnes issus de 190 pays ont créé des filtres de réalité augmentée pour la plateforme, dont une majorité (55%) de femmes. 1,2 millions d'effets AR ont été publiés sur la plateforme à date. Ces expériences Spark AR seront aussi disponibles sur Messenger et les produits Portal en 2021.

Les partenariats se multiplient autour de Spark AR avec notamment le Château de Versailles, le musée du Smithsonian aux Etats-Unis et d'autres lieux culturels. Son utilisation pour l'e-commerce est également en augmentation avec des entreprises comme Walmart, West Elm ou Anastasia Beverly Hills, et elle sera bientôt disponible pour les commerces utilisant Facebook Shops.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media