Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Des marqueurs RFID pour géoréférencer les canalisations d’eau catalanes

Cas d'école Filiale de Ryb, Eliot Innovative Solutions vient d’équiper de quelque 200 marqueurs RFID le nouveau réseau d'eau potable du syndicat mixte associant les communes de Bouleternère, Saint-Michel de Llotes, Corbère et Corbère-les-Cabanes. Une première dans les Pyrénées-Orientales.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Des marqueurs RFID pour géoréférencer les canalisations d’eau catalanes
Des marqueurs RFID pour géoréférencer les canalisations d’eau catalanes

La conduite d’eau potable en fonte de Bouleternère, Saint-Michel-de-Llotes, Corbère et Corbère-les-Cabane, datait de 60 ans. Le syndicat intercommunal d’adduction d’eau potable a missionné fin 2015 pour la remplacer l’entreprise de travaux publics TAS, que la société de négoce PUM Plastiques a orienté vers les tuyaux en polyéthylène de la PME iséroise Ryb associés à la solution de géoréférencement Eliot®*. Cette dernière est développée par une filiale ad hoc de Ryb, baptisée Eliot Innovative Solutions et créée en 2014. "Eliot est une technologie de détection et d’identification d’ouvrages enterrés, fruit d’une collaboration de plusieurs années avec le laboratoire CEA-Leti de Grenoble et faisant l’objet de brevets, explique Marc-Antoine Blin, président du Grenoblois Ryb et d’Eliot Innovative Solutions. Le laboratoire défend la propriété intellectuelle et nous avons l’exclusivité d’utilisation."

 

Détection jusqu’à 1,5 m de profondeur

Afin de prévenir les dommages, les réseaux enterrés (eau, électricité, gaz, télécommunications...) doivent être détectables (norme NFS 70-003 sur les travaux à proximité des réseaux). Selon Eliot, le marqueur RFID peut être lu jusqu’à 1,5 mètre de profondeur, avec une précision du centimètre, quels que soient le sol et l’environnement de pose. "La précision est supérieure aux systèmes de détection par électromagnétisme", affirme Olivier Seon, directeur commercial et marketing d’Eliot, qui a participé au chantier des Pyrénées-Orientales, où un boîtier a été installé tous les 15 mètres de la canalisation d’eau posée par TAS sur 3,3 kilomètres."Eliot permet de réaliser un géoréférencementfouilles fermées’, un gros avantage car le déplacement du géomètre n’est nécessaire que pour clôturer le chantier", précise Olivier Seon. 

 

Le système, assurent ses promoteurs, permettrait une économie de 25 à 40 % sur les coûts de récolement, l’amélioration de la sécurité des salariés et la maîtrise du positionnement du réseau par la collectivité. "À sa demande, nous pouvons aussi ajouter des informations au sein de la puce, au-delà des infos de base, note Olivier Seon. Selon lui, le système coûterait "autour de 1euro du mètre linéaire, soit de 0,5% à 0,7 % du coût du chantier".

 

Ambitions internationales  D'Eliot

Installé chez Ryb à Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs près de Grenoble, Eliot Innovative Solutions emploie 10 salariés et profite des bureaux de Ryb au Canada, en Angleterre, en Californie et à Hong-Kong pour prospecter à l’international. "Le potentiel est vaste, même s’il faut encore convaincre car le marché est tout récent", assure le président Marc-Antoine Blin. Pour ses 18 premiers mois d’existence, la spin-off a réalisé un chiffre d’affaires de 2,2 millions d’euros. "Nous devrions être entre 2 et 3 millions en 2016."

 

Eliot poursuit aussi son effort de R&D, en particulier sur la détection au-delà de 1,5 mètre de profondeur, "même si la technologie existante permet de couvrir 90 % des réseaux", assure Marc-Antoine Blin. Il table sur une activité à "10 millions d’euros sous les 5 ans".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale