Des médecins bientôt équipés de Google Glass ?

Le domaine de la santé regarde avec intérêt les Google Glass. Des applications utilisant la réalité augmentée qu'elles proposent pour mieux ausculter ou soigner le patient sont déjà en cours de développement.

Partager
Des médecins bientôt équipés de Google Glass ?

Dans les hôpitaux américains, tablettes et smartphones sont rapidement devenus des outils indispensables. Les développeurs d’applications pour Google Glass ont donc naturellement pensé aux professionnels de santé pour devenir les early adopters de lunettes à réalité augmentée. Des applications sont déjà en cours de développement. Parmi elles, MedRef for Glass, la première à utiliser la reconnaissance faciale.

Développée avec l’interface de programmation de Google, Mirror Api, MedRef offre aux médecins équipés de Google Glass la possibilité de créer un fichier pour chaque patient, d’y adjoindre une photo et des commentaires dictés vocalement – "allergique à l’aspirine", par exemple. La démonstration (vidéo ci-dessous) montre que la technologie n’est pas tout à fait au point mais qu’il ne manque pas grand chose. "Très peu de personnes ont déjà les lunettes en main, les applications sont donc au stade préliminaire. Mais ce que je vois me semble un très bon début. Le potentiel est considérable pour notre secteur d’activité", commente le Dr Rafael Grossmann, expert en technologies de la santé et Google Glass Explorer – il devrait recevoir ses lunettes d’ici quelques jours.

D’autres applications vont suivre. On attend avec impatience l’application Augmedix, développée au sein d’une startup récemment lancée par deux diplômés de Stanford, Ian Shakil et Pelu Tran, avec l’appui de la plateforme de crowdfunding Upstart. D’autres, encore au premier stade de développement, permettront aux premiers secours d’avoir accès à des procédures médicales directement devant leurs yeux, ou aux chirurgiens de visualiser la carte des vaisseaux sanguins lors d’une intervention difficile.

Ces applications, prédisent les développeurs, trouveront acheteurs. "Les praticiens américains ont les moyens d’investir tôt dans de nouvelles technologies – les iPhone hier, les Google Glass demain – et sont en outre en demande de solutions pour améliorer leurs soins", affirme Lance Nanek, à l’origine de MedRef. Son application a déjà éveillé l’intérêt des investisseurs, confie-t-il.

Charlotte Alix

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS