Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Des résultats en hausse de LinkedIn à l'opération de charme de Facebook en Inde, une semaine dans la Silicon Valley

Quelles actualités ont fait vibrer la Silicon Valley cette semaine ? Nora Poggi, correspondante de L'Usine Digitale à San Francisco, revient sur ce qui a agité la capitale mondiale du numérique ces derniers jours.   LinkedIn publie des résultats en hausse, Google et Amazon font des avancées concernant la régulation des drones, les femmes investisseurs de la Silicon Valley s'organisent, et Mark Zuckerberg tente de charmer les Indiens.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Des résultats en hausse de LinkedIn à l'opération de charme de Facebook en Inde, une semaine dans la Silicon Valley
Des résultats en hausse de LinkedIn à l'opération de charme de Facebook en Inde, une semaine dans la Silicon Valley © Capture d'ecran video Facebook

Résultats et nombre d'utilisateurs en hausse pour LinkedIn, qui mise sur le mobile

 

LinkedIn a battu haut la main les attentes des analystes aujourd'hui avec des revenus de 780 millions de dollars et un bénéfice de 78 centimes par action. Les analystes attendaient un bénéfice de 45 centimes par action pour environ 756 millions de dollars de revenus.

 

Au total, le chiffre d'affaires de l'entreprise a augmenté de 37% année-sur-année. LinkedIn a également annoncé 400 millions de membres, contre 380 millions en juillet. Mais sa base d'utilisateurs actifs est beaucoup plus faible, soit 25% du total :  l'entreprise comptait en moyenne 100 millions d'utilisateurs actifs par mois au troisième trimestre 2015.

 

Le segment recrutement continue de connaître la plus forte croissance. Selon l'entreprise, les investissements dans le mobile et dans les marchés internationaux comme l'Inde, commencent à porter leurs fruits. Le mois prochain, LinkedIn dévoilera la nouvelle génération de son expérience sur mobile, selon le PDG Jeff Weiner.

 

 

Google et Amazon chargés de déterminer les standards pour une utilisation publique des drones

 

Google, Amazon et Wal-Mart ont rejoint le groupe de travail du gouvernement américain chargé de déterminer un système d'enregistrement et d'identification pour les drones, rapporte le site spécialisé Pcworld. Les entreprises, qui toutes trois travaillent sur des systèmes de livraison de drones, sont parmi les 25 membres qui ont été appelés à formuler des recommandations pour le 20 novembre sur le fonctionnement d'un tel système d'enregistrement et quels types de drones devraient être exemptés.

 

Leur travail commencera par une réunion de trois jours la semaine prochaine. Dave Vos, qui dirige les activités de drones à Google X, co-présidera le comité. Le groupe acceptera les observations du public sur le site du gouvernement Regulations.gov.

 

 

Les femmes investisseurs s'organisent

 

Dans la Silicon Valley, les discussions sur l'avenir des femmes dans l'industrie numérique ont poussé plusieurs investisseuses à s'organiser. Lors d'un événement privé mercredi à San Francisco, Trish Costello, fondatrice de la start-up Portfolia, a invité des femmes investisseurs à rencontrer la nouvelle PDG de la Fondation Kauffman, qui est une autorité dans la recherche sur l'entrepreneuriat et la diversité.

 

Le but : trouver de nouvelles manières d'encourager les femmes à investir. Portfolia, une communauté d'investissement collaborative, vise à faciliter les premiers investissements dans des jeunes pousses. D'autres initiatives ont récemment été lancées. Katherine Hague, la fondatrice de ShopLocket, start-up rachetée par CPH, a créé le site Female Funders afin d'encourager 1,000 femmes à réaliser leur premier investissement dans l'année.

 

 

Mark Zuckerberg courtise l'Inde et la Chine

 

Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg continue son opération de charme dans les pays émergents. Il a tenu son premier discours - de 20 minutes - entièrement en chinois à la Tsinghua University à Pékin, avant de se rendre à l'Indian Institue of Technology de New Delhi pour sa désormais traditionnelle session de questions-réponses. "Si vous avez vraiment une mission de relier chaque personne dans le monde, vous ne pouvez pas le faire sans aider tout le monde en Inde à se connecter," a-t-il affirmé. Plus tard il a enfoncé le clou sur son statut Facebook : "Nous ressentons une profonde responsabilité de servir les 130 millions d'Indiens qui utilisent Facebook, et nous nous soucions profondément de connecter les 1 milliard d'Indiens qui ne disposent pas encore d'accès à l'internet."

 

Des partisans de la neutralité du net en Inde ont toutefois protesté contre les efforts d'Internet.org dans le pays. L'Inde constitue le deuxième marché derrière les Etats-Unis pour Facebook, aussi il y a fort à parier que le réseau social n'en restera pas là.

 

 
Townhall Q&A in Delhi

At our Townhall Q&A in Delhi, the top question was why I care so much about India. We feel a deep responsibility to serve the 130 million Indians who use Facebook, and we care deeply about connecting the 1 billion Indians who do not yet have access to the internet.Research shows that for every 10 people who gain access to the internet, about one person gets lifted out of poverty and one new job gets created.Connecting the 1 billion unconnected in India is not only an important thing for India, it's one of the best things we can do to improve the world overall.

Posté par Mark Zuckerberg sur jeudi 29 octobre 2015

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.