Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Des trottinettes électriques Voi détectent les piétons pour s'adapter à leur environnement

Les algorithmes de vision par ordinateur qui détectent en temps réel les piétons sont plutôt utilisés dans le cadre de la conduite autonome et des systèmes avancés d'aide à la conduite. Voi et Luna veulent embarquer cette technologie sur des trottinettes électriques pour que leur vitesse s'adapte automatiquement à leur environnement.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Des trottinettes électriques Voi détectent les piétons pour s'adapter à leur environnement
Des trottinettes électriques Voi détectent les piétons pour s'adapter à leur environnement © Voi

Des trottinettes qui détectent automatiquement les piétons pour s'adapter à leur environnement. C'est l'ambition du suédois Voi, qui a annoncé jeudi 12 novembre 2020 vouloir équiper ses trottinettes électriques de la technologie de vision par ordinateur développée par la start-up Luna. Les détails financiers concernant ce partenariat ne sont pas précisés.

Caméra et algorithme de vision par ordinateur
Le système conçu par Luna est simple : à l'aide d'une caméra et d'un algorithme de vision par ordinateur, les trottinettes peuvent détecter les piétons. L'idée est que la trottinette puisse déterminer en temps réel si elle se trouve dans une zone fortement fréquentée afin de "réagir en conséquence en fonction de paramètres prédéfinis", assure les partenaires dans un communiqué sans en dire plus. Il est possible d'imaginer un bridage de la vitesse du véhicule lorsque certaines conditions sont remplies.

"Jusqu'à présent, c'est aux piétons qu'il incombait de détecter, d'éviter et de naviguer autour des trottinettes, explique Andrew Fleury, co-fondateur et PDG de Luna. La technologie des trottinettes intelligentes de Luna inverse cette tendance et permet aux opérateurs et aux villes de mieux gérer leur parc et d'éviter ces conflits".

Les essais débutent cette semaine à Northampton au Royaume-Uni. Dans un premier temps, seules les équipes locales de Voi vont utiliser cette technologie. Cela va permettre à l'algorithme embarqué de se familiariser avec l'environnement et aux équipes de bien le paramétrer avant un déploiement public dans cette ville. Voi et Luna évoquent un partenariat mondial, ce qui laisse penser que cette technologie pourrait être embarquée sur l'ensemble des trottinettes électriques mises en service par Voi ou BlaBlaRide en France. Aucun planning de déploiement n'est précisé.

Une détection de la surface ?
Ce système devrait aussi permettre à la trottinette de déterminer le type de surface ou de voie où elle circule : piste cyclable, trottoir ou route. Il est alors possible d'imaginer différents paramétrages : un bridage de la vitesse si la trottinette circule sur un trottoir, un arrêt de l'appareil s'il circule sur un trottoir ou une route dans une zone où il existe une piste cyclable. Des paramétrages qui s'adaptent aux réglementations émises par les villes.

Luna, start-up fondée en 2019, devrait également fournir à Voi une technologie de positionnement précis afin de contrôler le stationnement des trottinettes au centimètre près. "La solution de Luna répond à certains des grands défis auxquels notre secteur a été confronté depuis le premier jour - comprenant les déplacements sur le trottoir et l'encombrement des rues", se félicite Fredrik Hjelm, co-fondateur et PDG de Voi Technology, dans un communiqué. Si cette technologie s'avère efficace, les trottinettes électriques de Voi pourraient séduire un nombre croissance de villes qui cherchent à réguler ces nouveaux moyens de mobilité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media