Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Dans une usine BMW, les véhicules se déplacent de façon autonome

Vidéo Des véhicules non autonomes qui se déplacent de manière autonome... BMW s'est rapproché de deux start-up, Seoul Robotics et Embotech, pour automatiser le déplacement de ses voitures sur son site de Dingolfing en Allemagne.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Dans une usine BMW, les véhicules se déplacent de façon autonome
Dans une usine BMW, les véhicules se déplacent de façon autonome © BMW

BMW se tourne vers des start-up pour automatiser la circulation de ses voitures dans ses usines. Le constructeur automobile a annoncé le 19 juillet 2022 déployer un programme pilote autour de la mobilité sans conducteur dans ses usines. Le projet est baptisé pilote AFW pour "Automatisiertes Fahren im Werk", soit "projet de conduite automatisée en usine".
 

Des capteurs dans l'environnement

"La conduite automatisée au sein d'une usine est fondamentalement différente de la conduite autonome pour les clients, explique Sascha Andree qui est responsable du projet, dans un communiqué. Cela ne nécessite pas de capteurs dans le véhicule. La voiture elle-même est plus ou moins aveugle et les capteurs pour les manœuvrer sont intégrés le long du parcours à travers l'usine." Pour mener ce projet, BMW s'appuie sur une infrastructure de capteurs qui localisent les véhicules et les obstacles, ainsi que sur un logiciel de planification de conduite qui transmet les commandes aux véhicules.

Dans le cadre de ce projet, BMW collabore avec les start-up Seoul Robotics et Embotech. La première, originaire de Corée du Sud, a mis au point un logiciel de détection qui s'appuie sur des capteurs pour créer un jumeau numérique de l'environnement, classifier les objets et localiser le véhicule. Embotech, une start-up suisse, conçoit un logiciel de commande pour la conduite qui envoie aux véhicules les manœuvres à réaliser. Les itinéraires sont calculés en temps réel ce qui permet à chaque véhicule de réagir selon l'environnement rencontré.

 

Un développement sur d'autres sites ?

Dans un premier temps, le programme concerne les BMW Série 7 et BMW i7 sur le site de Dingolfing, en Bavière. Les véhicules se déplaceront d'abord de façon autonome dans la zone d'assemblage, puis dans la partie logistique afin de se rendre dans l'air de stationnement. Le pilote doit durer plusieurs mois mais les partenaires souhaitent déjà déployer le programme sur d'autres modèles de véhicule et dans d'autres usines. Le but est d'améliorer la logistique dans les usines et les centres de distribution. Cela permet également d'optimiser l'espace puisque les véhicules sont stationnés au mieux.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.