Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Detekt : l'appli d'Amnesty International pour espionner les espions

Alors que le Sénat américain vient de rejeter le "Freedom Act" qui devait réformer la NSA et limiter les pouvoirs de l'autorité de surveillance, Amnesty International lance son application "Detekt". L'outil doit permettre aux utilisateurs d'analyser leurs ordinateurs ou smartphones et de détecter si des logiciels espions du gouvernement y sont infiltrés. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Detekt : l'appli d'Amnesty International pour espionner les espions
Detekt : l'appli d'Amnesty International pour espionner les espions © Amnesty International

Amnesty International répond à la non-application du "Freedom Act". L'Organisation non gouvernementale (ONG) sort une application pour traquer espions qui proviendraient... de la NSA. 

La loi qui devait limiter les pouvoirs de la NSA (National Security Agency), notamment suite aux révélations de l'ancien agent de l'administration Edward Snowden, a été rejetée par le Sénat américain. Le congrès a jugé que la menace terroriste était trop importante pour restreindre l'action de l'agence de surveillance. Amnesty International n'a pas tardé à réagir selon The Guardian.

Detekt alerte les utilisateurs espionnés

L'ONG présente "Detekt", une application (gratuite) initialement destinée aux militants et journalistes qui pourraient plus facilement se retrouver sous écoute ou sous surveillance. Detekt est un outil destiné à répérer les logiciels espions installés à l'insu de l'utilisateur sur son PC, son smartphone ou sa tablette. S'il s'avère que les appareils sont sous soumis à une surveillance externe, Detekt alerte l'utilisateur espionné. Par là, Amnesty International entend lutter contre les dérives sécuritaires qui ont mené le gouvernement américain à épier les correspondances téléphoniques et électroniques de plusieurs milliers de ses concitoyens.

Marek Marczynski, responsable d'Amnesty International a confié au quotidien britannique que "les gouvernements ont de plus en plus recours aux nouvelles technologies pour surveiller les militants et journalistes en lisant leurs courriels ou en activant à distance le microphone de leurs devices. Pour éviter les abus, Detekt est un outil simple qui va alerter les utilisateurs d'éventuelles intrusions afin qu'ils puissent prendre des mesures."

Amnesty International précise sur son site que le logiciel est gratuit et open-source.

Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale