Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Deutsche Telekom s'allie à Huawei dans les réseaux pour objets connectés

L'opérateur allemand Deutsche Telekom et l'équipementier chinois Huawei se profilent comme les premiers à connecter réellement des capteurs via une bande étroite du réseau mobile commercial.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Deutsche Telekom s'allie à Huawei dans les réseaux pour objets connectés
Deutsche Telekom s'allie à Huawei dans les réseaux pour objets connectés © Deutsch-Telekom

Deutsche Telekom et Huawei  s'affichent comme “les premiers” a avoir testé en condition réelle l'utilisation du réseau mobile commercial pour connecter des capteurs. Le test a été réalisé à Bonn pour des parkings “intelligents” et préfigure une commercialisation “fin 2016” annonce Deutsche telekom dans un communiqué.

 

Via un logiciel, cette solution permet de réutiliser les stations du réseau existant pour faire passer les signaux à faible débit des objets connectées en les bridant sur une “bande étroite”  de fréquence, ce qui réduit leur consommation.

 

contrer le trio Ericsson/Intel/Nokia

L'opérateur allemand et l'équipementier chinois grillent ainsi au poteau l'américain Intel qui a annoncé en septembre une solution similaire avec Ericsson et Nokia. La commercialisation est annoncée cette fois pour “mi-2016”. Mais, souligne-t-on chez Deutsche Telecom, ce système concurrent n'existe encore que “sur le papier”.

 

En outre, souligne l'opérateur allemand, sa solution se veut “neutre technologiquement” puisqu'elle supporte “de multiple normes de communication mobile” : 2G (GSM), 3G ou 4G (LTE). Ce qui n'est pas le cas de la solution “Narrow-Band LTE” (NB-LTE) d'Intel.

 

Utiliser le réseau existant

A la différence aussi des solutions Sigfox et LoRa pour connecter les objets en France, ce système ne nécessite pas de construire un réseau dédié. En outre, souligne-t-on à Deutsche Telekom, leur système passe par les fréquences de 900 Mhz sous licences et non les basses fréquences en accès libre “sensibles aux problèmes d'interférence” et utilisée par Sigfox.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale