Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Deux poids lourds des cryptos et des NFT recrutent des stars pour démocratiser le "web3"

Sorare et Binance viennent de s'associer respectivement avec le footballeur Kylian Mbappé et le TikTokeur Khaby Lame. Deux ambassadeurs de marque chargés de populariser leurs services auprès de leurs fans, parfois très jeunes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Deux poids lourds des cryptos et des NFT recrutent des stars pour démocratiser le web3
Deux poids lourds des cryptos et des NFT recrutent des stars pour démocratiser le "web3" © twitter.com/KMbappe

Deux poids lourds du monde des cryptomonnaies et des NFT viennent de signer un gros contrat avec des ambassadeurs qui vont leur assurer une visibilité et une image positive chez les jeunes. Sorare avec Kylian Mbappé, qui investit par la même occasion dans la start-up française. Et Binance avec Khaby Lame, le TikTokeur le plus suivi au monde (144,6 millions d'abonnés), devenu une star des réseaux sociaux en 2020 grâce à ses vidéos ironiques.
 

Mbappé prend des parts dans sorare

Le partenariat entre Sorare et l'attaquant du PSG inclut un soutien à son association philanthropique, Inspired by KM, qui mène des projets éducatifs pour les jeunes défavorisés. La start-up de fantasy football, dont l'activité repose sur des NFT de joueurs à collectionner et des compétitions, mettra aux enchères une carte spéciale du champion du monde de 23 ans et en reversera les bénéfices à l'association.

Kylian Mbappé, en plus de devenir investisseur (aux côtés de son coéquipier chez les Bleus Antoine Griezman), devient ambassadeur exclusif du jeu aux 1,8 million d'utilisateurs, qui a récemment recruté Serena Williams comme conseillère de son conseil d'administration. Un atout marketing de poids pour rapprocher la start-up des fans du joueur, pourtant hostile aux sites de paris sportifs dont le fonctionnement n'est pas si éloigné du système de jeu de Sorare, qui repose en partie sur les performances réelles des joueurs. Ce qui conduit SoFoot à s'interroger sur l'hypocrisie du partenariat.

binance s'offre les life hacks de khaby lame

Avec Khaby Lame, Binance a l'intention de partager la bonne parole du Web3 auprès des fans de l'influenceur. La plus grosse plateforme mondiale de trading de cryptomonnaies, qui s'est déjà adjoint les services publicitaires de l'international portugais Christiano Ronaldo, compte sur l'Italien d'origine sénégalaise pour "démystifier le web3" et "éduquer à la crypto", toujours en signant ses vidéos de sa gestuelle typique. Elle lancera également une collection exclusive de NFT avec le créateur de contenus de 22 ans.

Les plateformes de cryptomonnaies, surfinancées jusqu'au krach du printemps, n'ont pas lésiné sur les moyens pour s'associer à des célébrités qui n'ont pas hésité à embarquer leurs fans dans ces investissements risqués. Le summum a été atteint lors du Super Bowl, pendant lequel les Américains ont pu voir l'acteur Matt Damon et le basketteur Lebron James vanter les mérites de Crypto.com.

des influenceurs pas très pro

De nombreux influenceurs ont été recrutés pour faire la promotion des plateformes de cryptomonnaies. Selon Bloomberg, au moment du pic du cours du Bitcoin, les YouTubers pouvaient se voir offrir jusqu'à 30 000 dollars pour faire la promotion de ces investissements, et 40 dollars par inscription affiliée. Contrairement aux spots télévisés, clairement publicitaires, ces contenus sur les réseaux sociaux n'étaient pas toujours estampillés comme sponsoriés.

Cela a conduit par exemple la star de télé-réalité Kim Kardashian à être poursuivie en justice aux Etats-Unis, et rappelée à l'ordre par l'autorité des marchés financiers britannique. En France, la starlette Nabilla Benatia a été sanctionnée de 20 000 euros d'amende pour une publicité déguisée par la DGCCRF. Les régulateurs hexagonaux ont indiqué en décembre dernier qu'ils allaient être particulièrement vigilants à l'égard du marketing d'influence relatif aux cryptomonnaies.