DHL aimerait déployer des drones longue distance pour renforcer son réseau logistique

DHL noue un partenariat avec la start-up bulgare Dronamics. Le but est d'utiliser son drone cargo Black Swan, qui pourra transporter jusqu'à 350 kg de fret avec une autonomie de 2 500 km, pour des vols transfrontaliers et interurbains afin d'améliorer son réseau logistique.

Partager
DHL aimerait déployer des drones longue distance pour renforcer son réseau logistique
Le drone cargo de Dronamics lors d'un vol d'essai avec un prototype en 2018.

DHL noue un partenariat avec Dronamics, une start-up bulgare spécialisée dans le développement de drones cargos. Les deux partenaires travaillent au déploiement de drones transfrontaliers et interurbains afin d'améliorer les chaînes d'approvisionnement à flux tendues, ont rapporté des exécutifs impliqués dans ce projet à Reuters.

Transporter 350 kg sur 2 500 km
Le Covid-19 a conduit à une forte baisse de l'activité aérienne et d'importantes congestions dans les ports maritime. DHL utilise déjà de petits drones pour transporter des documents, des colis et des produits pharmaceutiques sur des distances limitées en Allemagne, en Tanzanie et en Chine. L'entreprise de logistique allemande a donc naturellement décidé de réfléchir à une utilisation similaire sur de plus grandes distances.

DHL a noué ce partenariat avec Dronamics afin d'utiliser son aéronef sans pilote baptisé Black Swan qui pourra transporter jusqu'à 350 kg de fret et disposera d'une autonomie maximale de 2 500 km. Dronamics, dont les appareils volent uniquement d'aéroport en aéroport pour le moment, a signé des accords avec 39 aéroports dans 13 pays d'Europe. La start-up fondée en 2014 est également en discussion avec des aéroports, des régulateurs et des clients potentiels en Australie et au Canada.

Un premier drone en octobre
Le premier drone de production sera prêt en octobre, a ajouté Svilen Rangelov, le directeur général de Dronamics, auprès de Reuters. Cet appareil devrait être le premier déployé commercialement à dépasser les 100 kilomètres. DHL vise d'abord des déploiements en Europe et Asie-Pacifique mais n'a pas donné de calendrier de déploiement précis.

DHL n'est pas le premier à vouloir se tourner vers Dronamics. Le mois dernier, Hellmann, société allemande spécialisée dans la logistique, a annoncé vouloir utiliser ces aéronefs sans pilote dès l'année prochaine pour accélérer les livraisons de marchandises vitales en Europe. DB Schenker, de son côté, travaille avec la start-up Volocopter qui conçoit des taxis-volants et des drones pour améliorer le réseau logistique d'une entreprise. L'entreprise américaine UPS a créé une division, UPS Flight Forward, chargée de promouvoir et d'industrialiser l'usage du drone de livraison.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS