Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Diagnostic médical et inspection des véhicules : Volvo investit dans deux start-up israéliennes

Vidéo Le constructeur suédois a annoncé lundi 22 juillet 2019 avoir investi dans deux start-up israéliennes via son fonds Volvo Cars Tech Fund. Si UVeye et MDGo utilisent toutes les deux l'intelligence artificielle, la finalité est complètement différente. La première développe une solution d'inspection externe des véhicules quand la seconde souhaite transformer les données collectées par le véhicule lors d'un accident en données médicales.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Diagnostic médical et inspection des véhicules : Volvo investit dans deux start-up israéliennes
Diagnostic médical et inspection des véhicules : Volvo investit dans deux start-up israéliennes © Morberg - FlickR - C.C.

Volvo a annoncé lundi 22 juillet 2019 avoir investi dans deux start-up israéliennes, UVeye et MDGo. Le montant de cet investissement réalisé via son fonds Volvo Cars Tech Fund n'est pas précisé. A l'aide de son fonds Volvo Cars Tech Fund, le constructeur suédois a déjà investi dans le fabricant de Lidar Luminar ou le spécialiste de la réalité augmentée Varjo. Mais ces investissements sont les premiers réalisés par ce fonds en dehors des États-Unis et de l’Europe.

 

UVeye inspecte les dommages sur les véhicules

UVeye a annoncé avoir levé 31 millions de dollars pour sa technologie d'inspection externe automatique des dommages, bosses et éraflures après un tour de table mené par Volvo Cars Tech Fund mais aussi Toyota Tsusho, qui appartient au groupe Toyota, et W. R. Berkley Corporation qui est spécialisé dans les assurances multirisques.

 

"Ce dernier tour de table incluant des leaders de l'automobile comme partenaires stratégiques est un signal important allant dans le sens qu'UVeye développe une technologie pouvant devenir un standard pour l'inspection et la sécurité automobile", déclare dans un communiqué Amir Hever, le CEO d'UVeye. D'autant plus que la start-up a déjà conclu des partenariats stratégiques avec les constructeurs Daimler et Skoda.

 

UVeye  développe une solution qui scanne le véhicule en quelques secondes seulement et repère les dommages externes grâce à une technologie d'intelligence artificielle. La solution développée par la jeune pousse basée à Tel Aviv peut être utilisée tout au long du cycle de vie des véhicules que ce soit par les constructeurs automobiles, les opérateurs logistiques, les concessionnaires ou encore les loueurs afin de réaliser une inspection automatique de l'extérieur du véhicule.

 

 

 

"Ce type de technologie d’inspection pourrait nous permettre d’aller encore plus loin en matière de qualité", déclare dans un communiqué Zaki Fasihuddin, CEO du Volvo Cars Tech Fund. Volvo imagine déjà utiliser un tel système lors des différentes étapes du flux logistique ainsi que dans ses concessions. Mais avant d'en arriver là, le constructeur suédois souhaite lancer un premier pilote "avant la fin de l'année" dans son usine de Torslanda en Suède. Objectif : inspecter les véhicules à leur sortie des lignes de production.

 

En France des start-up comme WeProov et Tchek développent des dispositifs similaires de scanners 3D afin de détecter les dommages sur les véhicules.

 

MDGo analyse l'impact d'un accident sur les occupants d'un véhicule

Volvo a aussi investi dans MDGo qui cherche à transformer les données collectées par des capteurs positionnés sur les véhicules en données médicales pour que les victimes d'accidents de la route bénéficiant d'une prise en charge adaptée. Le montant de cet investissement n'est pas précisé.

 

Concrètement, MDGo se base sur les données en temps réel générées par les différents capteurs déjà présents sur les véhicules. Via sa plateforme dans le cloud, MDGo analyse ces données afin de déterminer l'impact de l'accident sur les occupants d'un véhicule. La jeune pousse combine ces données avec des connaissances médicales pour obtenir un premier pronostic du type de blessure que les équipes d'urgence sont susceptibles de rencontrer. Ce premier diagnostic est transmis en direct aux équipes de secours concernées.

 

Volvo n'est pas le seul constructeur à s'être rapproché de MDGo. En juin 2019, le constructeur coréen Hyundai Motor a annoncé vouloir co-développer des services pour les véhicules connectés avec la start-up.

 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale