Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Diagrams lève 1,7 million d'euros pour sa technologie de maintenance préventive

Levée de fonds La start-up française Diagrams a levé 1,7 millions d'euros lors de sa première levée de fond grâce aux investissements de 4 fonds français et des financements de BPI France. L'entreprise souhaite entamer le déploiement de sa technologie de maintenance préventive dans les usines de ses quatre clients et agrandir ses équipes. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Diagrams lève 1,7 million d'euros pour sa technologie de maintenance préventive
Diagrams lève 1,7 million d'euros pour sa technologie de maintenance préventive © DiaGRAMS

La start-up lilloise Diagrams, qui développe des solutions de maintenance préventive, a réuni 1,7 million d’euros pour sa toute première levée de fonds le 8 avril. Elle a pu compter pour ce faire sur les fonds Nord Création, Finorpa, Nord France Amorçage, Nord Capital Investissement ainsi qu’aux financements de la French Tech Seed et de Bpifrance.

Ces deniers vont permettre à Diagrams de continuer à investir dans la R&D pour développer sa solution, d'accélérer la commercialisation et les déploiements, et d'agrandir son équipe. Elle compte actuellement 10 personnes et son objectif est de passer à 30 employés d’ici deux ans.

7 ans de recherche à l'inria
Les trois fondateurs de la start-up sont issus de l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria). En juillet 2019, après sept années de recherches, Margot Corréard et Jean-François Bouin ont été rejoint par Quentin Grimonprez pour lancer Diagrams. D’abord incubée à Euratechnologie de Lille, la pépite est aujourd’hui accélérée au Village by CA.

une technologie accessible
La technologie Diagrams permet d'analyser des données issues à la fois des machines et de leur environnement afin de détecter les signaux faibles d’une possible anomalie. "On s’intéresse autant aux machines qu’à leur utilisation, car si la machine est utilisée différemment ou pour une autre tâche à un moment de la journée, les capteurs peuvent indiquer une anomalie alors qu’en réalité, il n’y en a pas", explique Margot Corréard.

Selon elle, la force de la solution Diagrams est de pouvoir analyser plusieurs courbes de séries temporelles en même temps. Pour ce faire, Diagrams récupère directement les données des capteurs déjà présents sur les machines et des logiciels MES ou SCADA de supervision des usines. "S’il nous manque une information, nous faisons appel de manière ponctuelle a un prestataire pour installer un capteur supplémentaire", précise Margot Corréard.

Le but reste d’utiliser les informations sous-exploitées déjà disponibles afin de détecter les anomalies, mais aussi de maximiser l’utilisation des machines pour gagner en productivité. La start-up a d'ailleurs décidé de soigner l'interface de son logiciel afin de la rendre la plus simple possible. L'idée est qu'elle soit accessible aux équipes de maintenance sur le terrain plutôt que réservées aux seuls data scientists.

Déploiement dans les usines de quatre clients 
Diagrams compte quatre clients dans l’agroalimentaire, l’énergie et l’automobile avec qui elle a co-construit la solution. On trouve parmi elles, Dalkia Wastenergy, une filiale d’EDF. Grâce à cette levée de fond, la start-up devrait passer prochainement à la phase de déploiement dans leurs usines.

Du côté de la commercialisation, l'entreprise souhaite rester "pragmatique". Après s’être développée au niveau régional, elle désire renforcer son implantation nationale avant de pouvoir s’exporter en Europe et plus loin. L’entreprise a déjà pu travailler en Allemagne pour le développement d'un POC, et pourrait prochainement renouveler l'opération.  

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.