Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[Digital Retail] Les 12 start-up de la French Tech qui partiront à New York pour la NRF sont…

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le Retail's BIG Show, organisé par la NRF, est la grand-messe annuelle de l'innovation dans le retail. En janvier 2018, Business France emmènera pour la deuxième année consécutive une délégation de start-up tricolores. Les noms des pépites sélectionnées viennent d'être dévoilés.

[Digital Retail] Les 12 start-up de la French Tech qui partiront à New York pour la NRF sont…
[Digital Retail] Les 12 start-up de la French Tech qui partiront à New York pour la NRF sont… © DR

On sait déjà quelles start-up représenteront la France à la prochaine édition du Retail's BIG Show qui se tiendra à New York du 14 au 16 janvier 2018. Organisé par la NRF, ce rendez-vous annuel dédié à l'innovation dans le retail attire plus de 30 000 visiteurs et réunit quelque 3000 distributeurs.

 

A l'occasion de la conférence Conext qui se tient à Lille, Business France a annoncé, ce mardi 17 octobre, les noms des 12 pépites tricolores qui feront le voyage. Huit d'entre elles sont considérées comme "matures" tandis que les quatre autres se trouvent encore au stade de l'amorçage. Certaines ont déjà exposé au salon l'année dernière. Présentation.

 

NRF 2018 : les 12 start-up de la French Tech sélectionnées

 

Vekia : la jeune pousse lilloise utilise des technologies de machine learning issues des laboratoires de l'Inria pour faire de la prévision des ventes afin d'optimiser les stocks des enseignes et augmenter leur chiffre d'affaires. La start-up a levé 12 millions d'euros en septembre dernier et travaille avec de nombreuses enseignes dont Leroy Merlin, But et Mr Bricolage.

 

Simplifield : Fondée il y a quatre ans, l'entreprise a développé une solution mobile pour favoriser l'acte d'achat en magasin. Son application permet de faire remonter des informations à la suite de visites terrain ou d'audits par exemple. Elle compte 70 clients dans 12 pays. Parmi eux : L'Occitane et Pimkie.

 

Fidzup : La start-up a mis au point une solution de publicité mobile à la performance pour le retail physique. Sa technologie permet de savoir si les personnes qui se trouvent en magasin ont vu une publicité dite "drive to store" avant de se rendre dans le point de vente physique et ainsi de mesurer l'efficacité des investissements.

 

Tinyclues : L'entreprise a développé des outils de marketing prédictifs en mode SaaS afin de permettre aux retailers d'optimiser leurs bases clients souvent très coûteuses à constituer. Certaines enseignes auraient augmenté leur chiffre d'affaires par message de 43% grâce à la solution de Tinyclues. Parmi ses clients : Cdiscount, Center Park ou encore Voyages-sncf.com.

 

AB Tasty : La start-up propose une plate-forme dédiée à l'A/B testing.  Elle compte 470 clients (comme La Maif, OVH et Boulanger) et est présente à Londres, Cologne, New York, Paris et Montréal. Elle a levé 17 millions d'euros en mai dernier pour accélérer son déploiement aux Etats-Unis.

 

Alkemics : La jeune entreprise édite une plate-forme collaborative pour les marques et les distributeurs autour de la donnée produit. Elle recense aujourd'hui 4000 marques. Après s'être adressée en premier lieu aux acteurs de la grande distribution elle compte désormais s'attaquer au secteur de la parapharmacie. Elle travaille notamment avec Danone, Walmart, Unilever, Casino ou encore Auchan.

 

iAdvize : La start-up nantaise édite une plate-forme de marketing conversationnel. Parmi ses clients : Air France, Voyages-sncf.com, BMW, Cdiscount ou encore Dior. Les marques peuvent notamment utiliser sa solution sur les messageries instantanées Facebook Messenger et Whatsapp.

 

Akeneo : Akeneo édite une solution PIM - Product Information Management - open-source, permettant aux entreprises d’optimiser la gestion de leurs informations produits (prix photos, fiches techniques….) dans une logique commerciale multicanal. Basée à Nantes, la start-up a bouclé une levée de fonds de 11 millions d'euros en mars dernier.

 

Allure System : Fondée en Chine par des Français, Allure Sytem utilise des algorithmes d'intelligence artificielle pour réduire le budget (de plus en plus important) que consacrent les e-commerçants au shooting photo. Sa technologie permet de modéliser de véritables mannequins puis de fusionner ces modèles virtuels à des clichés de vêtements. La Redoute et Showroomprivé ont déjà adopté sa solution.

 

Alcméon : la start-up a développé une plate-forme SaaS pour permettre aux marques d'améliorer leur service client sur les réseaux sociaux. Elle édite des agents conversationnels qui peuvent renvoyer le client vers un agent "humain" lorsque la requête est trop complexe.

 

SAV Group : SAV Group propose de digitaliser le service après-vente des retailers avec sa plate-forme Revers.io. La solution de la start-up parisienne a notamment séduit La Redoute, La Fnac ou encore Rue du Commerce et Cdiscount. L'entreprise a récemment levé 5 millions d'euros.

 

Splio : Splio est un éditeur français de solutions de Customer Experience Management (CEM) en mode SaaS dédiées à la relation client (CRM/CEM), spécialisé dans le retail. Elle recense aujourd'hui 500 clients dont The Kooples, Caudalie ou encore Kusmi Tea.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale